Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Soutien de l'UE aux projets liés à la société de l'information et au développement pour les pays en développement

Au travers de ses activités de coopération bilatérales et multilatérales, l'Union européenne finance actuellement un certain nombre de projets visant à permettre aux pays en développement de participer à la société de l'information et d'en bénéficier. Depuis le début des anné...

Au travers de ses activités de coopération bilatérales et multilatérales, l'Union européenne finance actuellement un certain nombre de projets visant à permettre aux pays en développement de participer à la société de l'information et d'en bénéficier. Depuis le début des années 90, la Communauté soutient activement des projets de coopération liés à la société de l'information avec les pays en développement, notamment avec la Chine et l'Inde. Certains de ces projets ont été étendus dans le cadre du programme de coopération scientifique internationale (INCO) qui relève du quatrième programme-cadre de RDT. Entre 1990 et 1994, la Commission a alloué un montant total de 27,3 millions d'ECU aux pays d'Asie, d'Amérique latine et de la région méditerranéenne pour le soutien de projets de RDT, notamment: - la mise en place de réseaux informatiques scientifiques et d'infrastructures avancées de télécommunications pour la prévision des inondations dans les zones urbaines de Chine - la R&D dans le domaine des technologies de téléphonie mobile en Chine - la recherche sur le développement d'interfaces entre la langue arabe et les langues de la Communauté pour les bases de données et le vidéotex dans la région méditerranéenne - un plan de formation pour la création de réseaux de recherche en Amérique latine. Parmi les projets de coopération au développement qui ont été sélectionnés par la Commission en 1995 en vue d'un financement, citons: - "African Telecom Research", qui vise à préparer les opérateurs de télécommunications africains aux activités de base de R&D - GAIA, outil multimédia pour la gestion des ressources naturelles et l'éducation en matière d'environnement - TELESUN, système de téléenseignement multimédia mondial pour les universités des pays africains - DASEC, base de données sur les normes d'échange de données électroniques pour le gouvernement chinois - PARALIN, projet visant à accroître l'efficacité dans l'industrie minière et le secteur énergétique. Par ailleurs, d'autres programmes de recherche européens soutiennent des projets dont les applications peuvent contribuer de façon importante au développement. Par exemple, les projets en matière d'épidémiologie qui ont été développés dans le cadre du programme "Applications télématiques", en coopération avec l'OMS, fraient la voie à des applications pour les pays en développement. Un certain nombre de projets financés au titre du programme EUREKA, qui vise à encourager la coopération entre les entreprises et les instituts de recherche européens dans le domaine des technologies avancées, sont également applicables aux domaines technologiques et sociétaux liés au développement. Citons notamment des projets dans les domaines de l'éducation, des soins de santé à distance et de la gestion et la protection des ressources environnementales. Dans le cadre de la convention de Lomé, l'UE soutient également le développement des technologies de l'information et des infrastructures de télécommunications dans les pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, y compris des projets de coopération commerciale ou des projets portant sur la surveillance de l'environnement et des ressources naturelles. D'autres interventions en matière de coopération au développement ont été lancées dans le cadre des programmes de coopération financière et technologique avec l'Amérique latine (programme AL-INVEST) et la région méditerranéenne (programmes MED-INVEST, MED-CAMPUS, MED-URBS and MED-MEDIA).