Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Des décisions clés concernant les axes futurs du programme et du budget de recherche de l'UE doivent être prises durant la présidence irlandaise

Selon M. Pat Rabbitte, ministre irlandais de la Science et de la Technologie et président du Conseil des ministres de la recherche de la Communauté depuis le 1er juillet 1996, des décisions clés concernant les axes futurs du budget de recherche de l'UE, qui s'élève à plusieurs...

Selon M. Pat Rabbitte, ministre irlandais de la Science et de la Technologie et président du Conseil des ministres de la recherche de la Communauté depuis le 1er juillet 1996, des décisions clés concernant les axes futurs du budget de recherche de l'UE, qui s'élève à plusieurs milliards de livres sterling, seront prises au cours des six mois à venir. C'est ce qu'a déclaré M. Rabbitte lors d'une série de réunions tenues à Bruxelles, le 26 juin 1996, avec des représentants de la Commission européenne, dont le commissaire en charge de la politique de recherche, Mme Edith Cresson, du Parlement européen et de la présidence italienne sortante. Durant la présidence irlandaise, la révision à mi-parcours de l'actuel programme-cadre quinquennal de recherche (1994-1998) doit être achevée. Le programme est doté d'un budget total de 13,1 milliards d'ECU. Les grands axes des prochains programme et budget de recherche de l'UE doivent également être arrêtés. Les décisions ainsi prises influenceront l'approche de la recherche parrainée par l'UE jusqu'au début du 21e siècle. Un important débat sur le prochain programme est prévu pour octobre et décembre 1996 dans le cadre des réunions du Conseil des ministres de la recherche. Le lancement du nouveau programme est actuellement prévu pour le début de 1999. "Les programmes européens de recherche rassemblent les meilleurs cerveaux scientifiques et technologiques de la Communauté pour s'attaquer au défis confrontant l'industrie européenne et aux problèmes sociaux plus généraux", a déclaré M. Rabbitte. "Les programmes de recherche offrent également aux chercheurs et aux industriels irlandais d'excellentes occasions d'entreprendre des travaux de recherche fondamentale et appliquée et de coopérer à la mise au point de technologies de pointe pour le bien de la nation et de la communauté." En outre, le ministre prendra, au cours des six mois à venir, une initiative visant à maximiser les avantages que les PME peuvent retirer d'une participation accrue aux programmes communautaires de recherche et à optimiser leur participation à ces programmes. Dans tous les Etats membres, y compris en Irlande, la croissance économique est dépendante des performances des petites entreprises. Un certain nombre de manifestations nationales et communautaires liées à cet objectif auront lieu durant la présidence irlandaise, telles que le séminaire national sur les entreprises des campus et une conférence sur le programme technologique en faveur des petites entreprises, CRAFT, qui se tiendra à Bruxelles en octobre 1996. M. Rabbitte invitera également la Commission à lancer son plan d'action en matière d'innovation, promis par le commissaire Cresson pour l'automne, en tant que document faisant suite au Livre vert sur l'innovation en Europe, publié récemment. Selon M. Rabbitte, le besoin se fait sentir en Irlande, comme dans le reste de l'UE, de mieux sensibiliser les secteurs public et privé au rôle de l'innovation dans la compétitivité industrielle. Au cours des mois à venir, un certain nombre de conférences nationales et internationales consacrées à l'innovation seront organisées, dont la conférence sur l'innovation qui aura lieu à Dublin le 4 novembre 1996. Durant la présidence irlandaise, M. Rabbitte a également l'intention de présenter une importante initiative sur la contribution pouvant être apportée par les milieux scientifiques et de la recherche en Europe à la lutte contre les drogues illicites. Au cours des six mois à venir, la présidence irlandaise accordera une importance prioritaire au problème de la drogue et l'initiative du ministre vise à compléter cette action.

Articles connexes