Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le Conseil est parvenu à un accord sur la réglementation financière et technique de MEDA

Le Conseil des ministres de l'UE, réuni à Bruxelles les 15 et 16 juillet 1996, est parvenu à un accord sur la réglementation des mesures financières et techniques du programme MEDA pour accompagner la réforme et les structures économiques et sociales du partenariat euro-médite...

Le Conseil des ministres de l'UE, réuni à Bruxelles les 15 et 16 juillet 1996, est parvenu à un accord sur la réglementation des mesures financières et techniques du programme MEDA pour accompagner la réforme et les structures économiques et sociales du partenariat euro-méditerranéen. La réglementation permettra la mise en oeuvre de la coopération financière avec l'Algérie, Chypre, l'Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, Malte, le Maroc, la Syrie, la Tunisie, la Turquie et les territoires occupés de la bande de Gaza et de la Cisjordanie. Le soutien financier sera attribué aux initiatives qui contribuent à: - renforcer la stabilité politique et la démocratie - créer une zone de libre échange euro-méditerranéenne - développer la coopération économique et sociale. Le programme disposera d'un budget de 3,4 milliards d'ECU pour la période de 1995 à 1999. La réglementation était bloquée par la Grèce depuis un certain temps, mais les amendements apportés par le Parlement européen ont permis à la délégation grecque de lever ses objections à la réunion du Conseil. La réglementation sera adoptée formellement après la mise au point de ses versions dans toutes les langues, et elle entrera en vigueur dès sa publication dans le Journal officiel des Communautés européennes. La Commission envisage de prendre les premières décisions sur le financement dans le cadre du programme MEDA en septembre 1996.

Pays

Chypre, Algérie, Égypte, Israël, Jordanie, Liban, Maroc, Malte, Syrie, Tunisie, Turquie