Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Vues du CREST sur la préparation du Cinquième programme-cadre

Le Comité de la recherche scientifique et technique (CREST) de la Communauté européenne a débattu longuement ces derniers mois les propositions de la Commission relatives au Cinquième programme-cadre de RDT. La délégation néerlandaise auprès du CREST a décrit les réactions de ...

Le Comité de la recherche scientifique et technique (CREST) de la Communauté européenne a débattu longuement ces derniers mois les propositions de la Commission relatives au Cinquième programme-cadre de RDT. La délégation néerlandaise auprès du CREST a décrit les réactions de ce dernier aux propositions initiales lors de la conférence de consultation organisée par la Commission au début mars avant la mise au point de la proposition formelle. Le CREST est un des organismes consultatifs les plus influents dans le domaine de la recherche. Composé de hauts représentants des ministères de la Science et de la Technologie des Etats membres, il a pour mission principale de coordonner les politiques de recherche nationales et communautaire. Le CREST souscrit à l'approche générale de la Commission qui vise à concentrer les efforts sur un nombre plus restreint de thèmes. Il est toutefois important que les actions clés proposées soient orientées vers la résolution de problèmes ou visent à relever des défis au niveau européen. Chaque action clé devrait inclure des projets de tailles différentes avec des participants divers et soutenir par ailleurs la recherche à tous les stades, de la recherche fondamentale à la recherche appliquée. Le CREST préconise également une consultation plus large, en particulier avec les utilisateurs finals, dans le cadre de la conception et de la mise en oeuvre des actions clés. S'agissant de la structure proposée, décrite à grands traits par la Commission dans ses documents de travail, le CREST souscrit aux propositions concernant les trois programmes horizontaux. Ces programmes seraient consacrés à la coopération internationale, à l'innovation et aux PME, et au renforcement du potentiel humain. Pour ce qui est des trois programmes thématiques proposés, les membres du CREST ont dans l'ensemble accueilli favorablement le programme pour la société de l'information. Les deux autres programmes proposés - "Le vivant et l'écosystème" et "Une croissance compétitive et durable" - ont soulevé des questions au sein du Comité. Les délégations désirent en effet que les actions clés s'inscrivant dans le cadre de ces programmes soient définies d'une manière plus précise et estiment que certains domaines de recherche ne sont pas suffisamment abordés. Plusieurs membres préconisent la création d'un quatrième programme, consacré à l'énergie. En ce qui concerne le débat sur le budget pour le Cinquième programme-cadre, le CREST note que la préoccupation principale devrait être de convaincre les chercheurs et les entreprises, de même que les citoyens et les décideurs européens, de la pertinence du contenu du programme sur le plan de la recherche, de sa bonne gestion et de sa contribution à la compétitivité et à l'innovation. Selon le CREST, le budget ne devrait être débattu qu'après la réalisation de cet objectif.