Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

La conception par ordinateur au service de l'industrie céramique

En matière de compétitivité, la frontière qui sépare la réussite de l'échec est bien mince; un produit destiné à être le produit de demain peut tout aussi bien tomber dans l'oubli. Ceci s'applique tout particulièrement au secteur de la conception industrielle. Conformément à ces considérations, un projet a été entrepris pour étudier comment l'utilisation de technologies informatiques avancées peut favoriser au mieux le développement de nouveaux produits dans l'industrie céramique.

Technologies industrielles

La conception de produits dépend de la mise en oeuvre minutieuse d'activités de recherche et de développement et suppose un investissement en temps et en argent. Les technologies réduisant l'un ou l'autre de ces paramètres, voire les deux, s'avèrent précieuses lorsqu'elles permettent de commercialiser un nouveau produit plus tôt et d'être plus compétitif. Pour savoir dans quelle mesure les technologies avancées de conception par ordinateur peuvent favoriser le secteur industriel de la céramique, les responsables d'un projet initié par la CEE ont étudié les domaines dans lesquels ces technologies informatiques peuvent non seulement donner les moyens de se démarquer vis-à-vis de la concurrence, mais aussi d'ancrer sa présence au niveau mondial. Pour commencer, les collaborateurs du projet ont identifié le logiciel convenant le mieux à la conception industrielle de céramique. Au fur et à mesure de l'avancée du projet, le logiciel a été modifié et adapté pour donner lieu à une solution très précisément axée sur les besoins industriels et satisfaisant ainsi à l'objectif premier du projet. Dans certains cas, cette solution a également été mise en oeuvre dans des entreprises et s'est avérée très largement capable de satisfaire à la plupart des exigences de conception attendues. Un autre objectif était d'identifier par quels moyens réduire de façon significative les délais de développement des produits en intégrant ces technologies. Dans certains cas, la réduction obtenue a pu atteindre 30%. Finalement, l'identification de la méthodologie d'intégration logicielle la mieux adaptée a permis aux responsables du projet d'obtenir des résultats contrastés, surtout avantageux dans le secteur de la vaisselle où il est devenu possible de fabriquer des articles de vaisselle à l'aide de procédures de prototypage rapides. Il devient ainsi possible de créer des outils dès les opérations en aval. Les résultats obtenus dans le domaine des céramiques sanitaires ont été moins significatifs dans la mesure où l'étude a révélé que le développement de prototypes grandeur nature restreignait le champ d'application de par son coût prohibitif. Cependant, l'étude méthodologique a mis en évidence des domaines stratégiques où l'intégration de technologies informatiques comme le prototypage rapide, l'usinage rapide et la fabrication/conception assistée par ordinateur sont profitables aux industries de la céramique. L'étude est encore peu concluante dans la mesure où elle en est encore au stade préliminaire, même si les résultats obtenus sont déjà prometteurs.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application