Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le défi mondial Bangemann - Un défi lancé à toutes les villes du globe dans le contexte de la société de l'information

Le "défi mondial Bangemann" s'inscrit dans la foulée du "défi Bangemann" européen qui a été formellement clôturé en janvier 1997. Dans le cadre du défi mondial Bangemann, l'Europe rivalise maintenant avec les Etats-Unis, le Japon et le reste du monde pour trouver les applicati...

Le "défi mondial Bangemann" s'inscrit dans la foulée du "défi Bangemann" européen qui a été formellement clôturé en janvier 1997. Dans le cadre du défi mondial Bangemann, l'Europe rivalise maintenant avec les Etats-Unis, le Japon et le reste du monde pour trouver les applications les plus efficaces des technologies de l'information (TI) dans des domaines clés spécifiques. L'objectif principal du défi est d'encourager l'échange d'expériences et de servir de plate-forme pour la comparaison des projets au niveau international. Cette initiative qui était à l'origine un concours européen est devenue un important réseau pour l'échange d'expériences liées à la société de l'information. Dans sa deuxième phase, le défi Bangemann - organisé par la ville de Stockholm en réponse au "rapport Bangemann", avec le soutien de la Commission européenne - est ouvert à la participation de toutes les villes du monde. Le défi mondial Bangemann a été lancé pour répondre à la demande. Comme l'explique le maire de Stockholm, Mats Hulth: "Des villes à l'extérieur de l'Europe ont entendu parler du défi Bangemann et de nombreuses administrations municipales désireuses d'y participer nous ont contactés. Ceci nous a montré que le partage des connaissances relatives à l'utilisation des technologies de l'information au bénéfice des individus suscite un vif intérêt dans le monde entier." Le nouveau défi s'étendra sur plus de deux ans, de janvier 1997 à juin 1999. L'équipe de coordination à Stockholm s'attend à recevoir quelque 700 soumissions émanant de plus de 150 grandes villes à travers le monde. Dans le cadre du défi mondial Bangemann, des projets peuvent être soumis dans 11 catégories: - nouvelles structures d'entreprise - services liés aux TI pour les petites et moyennes entreprises (PME) - commerce électronique - service public et démocratie - soins de santé - culture et médias - les TI dans tous les domaines de l'éducation - apprentissage permanent - environnement - trafic - connectivité universelle. Les projets soumis dans le cadre du défi mondial Bangemann seront évalués par un jury international composé de représentants de tous les continents participants. Le principal critère d'évaluation des projets sera les avantages potentiels qu'ils peuvent apporter aux individus et à la société. En plus des réalisations des projets sur le plan technique et des services, le jury examinera les efforts faits par les projets pour lutter contre l'exclusion, promouvoir l'égalité entre les sexes et améliorer les conditions pour les handicapés. Les projets doivent également contribuer au développement régional en créant de nouvelles possibilités d'emploi qui, dans une perspective planétaire, peuvent avoir un impact positif sur la paix et la prospérité mondiales. Le jury tiendra également compte des effets positifs des projets sur l'environnement. Pour pouvoir participer au défi, les intéressés doivent démontrer que la mise en oeuvre de leurs projets a atteint un stade suffisamment avancé pendant le déroulement du concours.

Pays

Suède

Articles connexes