Skip to main content

Demostration project: prove the mucosal adjuvanticity of lt mutants with influenza antigens for intranasal inmunization

Article Category

Article available in the folowing languages:

Vaccins intranasaux contre la grippe

Une équipe de chercheurs a organisé des essais cliniques pour une variété de souches de grippe afin de tester l'efficacité des vaccins par voie muqueuse pour une application intranasale.

Santé

Les essais humains visant à détecter des agents hautement infectieux tels que la grippe aviaire doivent être surveillés et contrôlés minutieusement. Les essais cliniques ont été réalisés sous les auspices du projet européen MUCADJ à l'université de Leicester en Angleterre. Les 84 volontaires ont été étroitement surveillés pour détecter les éventuels effets secondaires. Les échantillons de sang et de sécrétion ont été envoyés par messagerie aérienne le jour même pour une surveillance de l'immunité à médiation cellulaire. Une base de données clinique située à Amsterdam a été utilisée pour enregistrer les données et élaborer un rapport clinique complet de l'étude. Les vaccins ont été appliqués par voie intranasale pour le groupe expérimental et par voie musculaire chez les volontaires pour le contrôle. Le virus de la grippe est connu pour sa capacité à développer de nouvelles souches. C'est pourquoi les combinaisons de diverses souches, dont les variantes de la grippe aviaire et porcine, ont été testées. Les vaccins ont été appliqués par l'intermédiaire d'une entérotoxine non toxique en tant qu'adjuvant. Un adjuvant est un agent destiné à modifier l'action d'un autre agent et est utilisé pour renforcer l'action immune du vaccin. Les résultats se sont avérés encourageants et instructifs dans la mesure où ils ont fourni la base de modifications à apporter aux stratégies actuelles de vaccination. Plus particulièrement, un vaccin trivalent a produit une réaction systémique contre la grippe porcine (virus A) et la souche B de la grippe, bien que cette réponse soit réduite. En sont issues deux recommandations. Premièrement, une immunisation efficace contre le virus de la grippe aviaire H5N3 implique l'utilisation d'un adjuvant plus puissant, par exemple un autre mutant de l'E. coli. De plus, les études portant sur l'immunité à médiation cellulaire ont montré que la période entre les deux immunisations devait être plus longue afin de permettre le développement de la mémoire immunologique. La vaccinologie de ce projet possède un vrai potentiel pour le développement de vaccins sûrs et efficaces contre des maladies graves. La vaccinologie muqueuse et la vaccination parentérale (sans aiguille) sont généralement des domaines disposant d'un grand potentiel pour des applications sans douleur et sans gêne.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application