Skip to main content

Development of environmental modules for evaluation of toxicity of pesticide residues in agriculture

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'outil NIKE prévoit la toxicité

La caractérisation de la toxicité des molécules bioactives présente une grande complexité. Le projet européen DEMETRA a mis au point un logiciel convivial permettant de prévoir la toxicité moléculaire grâce à des algorithmes optimaux conçus pour des modèles hybrides combinatoires.

Santé

La toxicité des polluants au sein de la chaîne alimentaire est très inquiétante. De grands efforts sont sans aucun doute réalisés pour limiter l'utilisation de produits chimiques dangereux. Cependant, évaluer l'étendue de la toxicité de la multitude de produits chimiques répandus dans notre environnement représente toujours une grande difficulté. Traditionnellement, les expérimentations animales ont permis de récolter des données concernant la toxicité des molécules, particulièrement en ce qui concerne la détermination des niveaux toxiques pour les humains. Cependant, le public s'oppose de plus en plus à ces pratiques en raison de la cruauté de ces actes sur les animaux, de leur coût et du temps important impliqué pour obtenir ces résultats. Les progrès réalisés en biochimie et technologies informatiques devraient cependant rendre ce type d'expérimentations obsolètes. Les modèles QSAR, ou relations quantitatives structure-activité, sont les moyens à travers lesquels la structure chimique peut être liée quantitativement à l'activité biologique telle que la toxicité. Cela donne bien évident lieu à une grande quantité de données; pour les traiter, le développement d'un logiciel spécialement conçu semble être le candidat idéal. C'est pourquoi le projet DEMETRA s'est lancé dans la conception d'un logiciel permettant de produire des prévisions fiables de l'écotoxicité d'un grand nombre de pesticides prêts à être enregistrés. NIKE, le logiciel développé, associe toutes les données collectées durant le projet DEMETRA, ainsi que des informations concernant la structure chimique sous la forme de descripteurs chimiques numériques. Grâce aux algorithmes les plus appropriés, ce logiciel permet de prévoir la toxicité sur quatre organismes clés: la truite arc-en-ciel, la puce d'eau, le colin de Virginie et l'abeille commune. Les LD50, ou doses mortelles chez 50% des sujets après un temps prédéterminé, ont été établies sur la base du temps d'exposition réaliste. Le logiciel peut être utilisé sur tout ordinateur disposant de Java; ainsi, il se révèle être un outil très accessible aux utilisateurs. Le progiciel peut être téléchargé à partir du site officiel du projet DEMETRA à l'adresse suivante: http://www.demetra-tox.net Il peut être lancé à partir de la page d'accueil ou bien téléchargé sur votre poste de travail. En plus du logiciel téléchargeable, un guide de l'utilisateur et une documentation pédagogique en ligne sont disponibles. La flexibilité et la facilité d'utilisation de cet outil en feront une base essentielle pour les utilisateurs potentiels, qu'ils proviennent d'environnements universitaires ou industriels. Les groupes de conservation ainsi que les industries pharmaceutique, cosmétique et agrochimique bénéficieront tous de cet outil, qui contribuera également à renforcer la sécurité de notre chaîne alimentaire. Les améliorations du logiciel à l'avenir permettront de prévoir la toxicité de nouvelles molécules potentiellement actives du point de vue biologique.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application