Skip to main content

Adaptive decision support system for stormwater pollution control

Article Category

Article available in the folowing languages:

Préparation en vue d'une tempête

Une étude organisée par des chercheurs de l'université du Danemark a tenté de déterminer les risques potentiellement liés à l'action de l'eau après une tempête. C'est l'occasion rêvée pour les chercheurs de présenter des outils susceptibles de permettre ce genre d'évaluation.

Changement climatique et Environnement

Lors d'une tempête, l'eau qui s'accumule peut provoquer des dégâts irréparables aux zones environnantes. En environnement urbain, cela peut non seulement être une source de chaos pour les résidents, mais aussi de dommages pour les édifices et de dangers pour la sécurité des biens et des personnes. Le livre blanc présenté dans le cadre du projet DAYWATER examine les risques liés aux effets des eaux de tempêtes sur les zones urbaines. Entre autres, le document insiste sur l'importance d'une bonne perception par le public de la notion de risque. On se rend compte en le lisant que la perception d'un même risque varie d'un individu à l'autre. Après avoir examiné les définitions, le livre blanc s'intéresse à la gestion des risques. Il propose un cadre pour l'analyse des risques. Notamment une esquisse d'outil d'examen des agents susceptibles de polluer les eaux de tempêtes. Potentiellement, ces outils peuvent servir à la fois à l'identification et à l'évaluation des différents dangers et points faibles dans chaque situation. Le document traite également le sujet de l'incertitude en matière de gestion des risques. Il contient une matrice d'analyse des incertitudes lors de la prise de décisions liées à la gestion des eaux de tempêtes. Il démontre que ces décisions peuvent être classées en quatre types différents. Ces derniers sont basés sur les différences d'opinion concernant la nature de l'objectif et les connaissances disponibles en matière de technologie nécessaire pour atteindre cet objectif. Enfin, une présentation est faite des réponses aux questionnaires proposés dans le cadre du projet. Une matrice a été élaborée, qui divise le système des eaux de tempêtes en sept objets de risques différents et sept types de risques différents.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application