Skip to main content

Tuneable filters based on dielectric resonators

Article Category

Article available in the folowing languages:

Contrôle de la fréquence dans les appareils électroniques

Les partenaires du projet TUF ont mis au point des filtres micro-ondes accordables, afin de séparer efficacement les bandes de fréquence dans les cellules des réseaux sans fil à large bande et haut débit.

Économie numérique

La révolution des communications sans fil s'est traduite par la prolifération de systèmes tels que les téléphones portables, qui libèrent l'utilisateur de la prise et du fil. Les céramiques ont été d'une importance majeure dans cette révolution, car elles peuvent servir de résonateur diélectrique, pour stocker et transférer les signaux de communication par micro-ondes. Malheureusement, bien peu de céramiques présentent les propriétés nécessaires pour fabriquer des résonateurs diélectriques mécaniquement et thermiquement stables, avec un facteur de qualité comparable à celui des résonateurs à cavité. En outre, l'utilisation de matériaux à faibles pertes est très intéressante pour les filtres accordables en fréquence des résonateurs diélectriques destinés aux stations de base des systèmes de communication mobile. En modifiant le champ électrique du résonateur diélectrique, on peut ajuster sa fréquence de résonance. Dans le but d'élargir l'utilisation des résonateurs diélectriques dans les systèmes de communications mobiles, des chercheurs de l'université de South Bank, à Londres (Royaume-Uni), ont évalué plusieurs méthodes d'accordage rapide des filtres. Les chercheurs ont mis au point une méthode innovante et rapide, afin d'améliorer les capacités d'accordage des résonateurs diélectriques. Ils ont ajouté autour du résonateur un élément composé d'un film ferroélectrique mince, plaqué sur un substrat conducteur fait d'argent ou d'un autre métal avec un point de fusion élevé. L'application d'une polarisation en courant continu réduit la permittivité du film ferroélectrique, ce qui modifie le champ électrique dans le résonateur diélectrique. Il est également possible de faire appel à un élément piézo-électrique, relié au composant conducteur mobile de la cavité du résonateur. L'application d'une tension à l'élément piézo-électrique (de préférence bimorphe) modifie ses dimensions, déplace les composants conducteurs mobiles, et change la fréquence du résonateur. Les résultats ont été encourageants, et des demandes de brevet ont été déposées pour les deux méthodes d'accordage, ferroélectrique et piézo-électrique.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application