Skip to main content

Advanced methods for improved child safety

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des mannequins intelligents pour sauver des vies d'enfants

L'amélioration des mannequins humains obtenue par les spécialistes français de la sécurité routière pourrait permettre de mieux protéger la vie des enfants en voiture.

Technologies industrielles

En cas d'accident automobile, les enfants sont particulièrement vulnérables aux blessures. Il est nécessaire de recueillir de nombreuses données expérimentales en utilisant des mannequins avant de pouvoir intégrer des dispositifs de sécurité supplémentaires dans les véhicules. C'est dans ce but que l'Institut national de recherche sur les transports et leur sécurité (INRETS) a entièrement revu la conception d'une famille de mannequins dans le cadre du projet CHILD. La famille Q de mannequins «bio-fidèles» a été utilisée dans les simulations d'accidents. Un modèle plus réaliste de la région thoracique humaine a été développé en séparant les parties auparavant connectées de l'abdomen. De plus, les capteurs de pression abdominale ont été répartis en composants droits et gauches afin de fournir un meilleur retour d'informations en cas de collisions latérales et frontales. Les données provenant des capteurs ont été utilisées pour calculer les valeurs de protection de référence (PRV, pour Protection reference value) pour tous les segments corporels. INRETS a employé une méthodologie définissant un critère de blessure abdominale (AIC, pour abdominal injury criterion) qui dépend de la vitesse du changement de pression (V) et de son importance (P). Des essais de prototypes et sur catapulte ont été effectués pendant ce projet afin d'analyser les questions relatives à la durabilité, la répétabilité, la décélération et la réaction à l'enfoncement par la ceinture. Les mannequins Q3 et Q6 ont été évalués. Dans une deuxième phase, l'INRETS a simulé des accidents afin d'évaluer la pertinence de l'approche AIC. Les premiers résultats se sont révélés positifs et ont encouragé le consortium CHILD à poursuivre ses recherches dans cette voie.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application