Skip to main content

Archeoseismology and Paleoseismology for the protection of cultural heritage and archaeological sites in the Middle East (Jordan, Lebanon, Syria and Turkey)

Article Category

Article available in the folowing languages:

Examen des données sismiques dans la région de la mer morte

Des données sur le risque sismique le long de la faille de la mer morte fondées sur l'activité historique ont été collectées et analysées. Ces études ont offert un cadre pour des informations plus concluantes et plus poussées et ont également permis d'identifier les facteurs manquant pour déterminer le risque sismique à l'avenir.

Changement climatique et Environnement

De nombreuses régions du Moyen-Orient longent la faille de la mer morte, une zone subissant des évènements sismiques importants. Les grands tremblements de terre sont dévastateurs en raison du coût en termes de vies humaines et de pertes économiques dues à des dégâts structurels importants. Étant donné l'importance du patrimoine culturel de ces régions et de leurs villes anciennes, de leurs citadelles, forteresses et sites archéologiques, le projet APAME s'est fixé pour objectif d'établir un inventaire et d'étudier la vulnérabilité de ces régions au risque sismique. Cet inventaire s'est fondé sur l'association d'études historiques, archéologiques et sur le risque sismique. L'étude de cas du projet a montré qu'une grande quantité de données avait été collectée et d'importants résultats en sont ressortis. Cependant, l'absence de données sismologiques primordiales, telles que les enregistrements de sismomètres et d'accéléromètres, ont empêché la réalisation d'une analyse complète du risque sismique. Des scénarios établis dans le cadre d'études précédentes effectuées au Liban ont fourni une évaluation des risques sismiques; cependant, reste encore à établir un catalogue répertoriant les données sismiques paramétriques précises qui englobent le Sud-Est de la Turquie, la Syrie, le Liban, Israël, la Palestine et la Jordanie. Les localisations précises de ces régions et l'intensité de leurs évènements historiques et instrumentaux sont nécessaires. Les tremblements de terre récents nous donnent une idée des structures de la vélocité, du comportement de l'écorce terrestre en profondeur et en surface et du taux de déformation active le long de la faille de la mer morte. Il est fort probable que les programmes de cartographies des risques non linéaires ne puissent pas prendre en compte de telles conditions à l'heure actuelle. Cependant, le projet APAME peut démontrer le risque sismique du passé grâce à des études archéo-paléosismiques, qui pourraient permettre d'approfondir les connaissances actuelles et futures.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application