Skip to main content

Safety and operational monitoring of nuclear waste repositories with fiber optic sensing systems

Article Category

Article available in the folowing languages:

Fourniture de détecteurs pour les sites d'enfouissement

Le projet SOMOS s'est attaché à proposer une solution fiable pour la surveillance à long terme des sites d'enfouissement de déchets nucléaires.

Changement climatique et Environnement

Des instituts de recherche en Belgique ont joué un rôle important dans l'étude des sites d'enfouissement en tant qu'option viable pour le stockage de combustibles fossiles utilisés. Financé par Euratom, le centre belge de recherche sur la détection par fibre optique a tenté d'appliquer à la surveillance des sites d'enfouissement l'expertise dont il disposait en matière de télécommunications par fibre optique. Les travaux ont été menés au laboratoire de recherche souterrain HADES, construit par le Centre belge d'étude de l'énergie nucléaire (SCK-CEN). Le but du projet SOMOS était de mettre au point des détecteurs de température et de rayonnement à partir de fibres optiques, et de les mettre en place sur le site de dépôt au moyen de tubes capillaires. Les tubes en acier inoxydable installés sur le site HADES dans le cadre du projet CORALUS ont permis de tester la faisabilité du concept SOMOS. La forme des tubes CORALUS s'est révélée extrêmement contraignante, mais l'équipe a réussi à mettre en place des capteurs de température constitués de fibres à réseau réalisées par étirement et renforcées au carbone. D'autres études seront nécessaires pour obtenir le même résultat avec des détecteurs de rayonnement plus fragiles. Suite à ces résultats positifs, le centre de recherche sur la détection par fibre optique et ses partenaires du projet SOMOS poursuivent leurs activités.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application