CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Oceanic seamounts: an integrated study

Article Category

Article available in the following languages:

Les monts sous-marins, des OASIS dans l'Atlantique

Les monts sous-marins se caractérisent par une grande diversité biologique et peuvent constituer une ressource précieuse s'ils sont protégés. Un rapport souligne ainsi comment ces sites peuvent être correctement gérés et comment l'ensemble de l'écosystème marin pourrait répondre à des changements d'origine naturelle ou anthropique.

Changement climatique et Environnement icon Changement climatique et Environnement

Le projet OASIS, associé à la North-East Atlantic Marine Ecoregion (NEAME) du World Wide Fund for Nature (WWF), a publié un rapport de l'état actuel des connaissances sur les monts sous-marins de l'Atlantique du Nord-Est. Ces montagnes d'origine volcanique s'élèvent au-dessus de plancher océanique mais n'atteignent pas la surface. Elles vont souvent jusqu'à la zone de photosynthèse et deviennent alors un paradis d'activité biologique et de biodiversité. Les monts les plus hauts servent de relais pour faciliter la dissémination des espèces à travers l'océan. La roche qui constitue ces monts est bien plus résistante que les sédiments déposés sur le plancher océanique alentour. Elle s'érige en falaises abruptes qui font obstacle aux courants océaniques et créent des remontées d'eaux profondes, apportant des nutriments de valeur. La présence d'un substrat solide et l'abondance de nutriments créent des conditions idéales pour les organismes filtrants. Par rapport à l'océan environnant, ces sites contiennent bien plus de plancton, ce qui attire les poissons et les calmars puis des prédateurs comme les requins, les thons et les espadons. Certaines des espèces de poissons de ces environnements ont une durée de vie exceptionnellement longue et une croissance lente, ce qui les rend extrêmement vulnérables à la surexploitation. Dans la majorité des cas, la pêche commerciale s'est installée bien avant que l'on ne puisse comprendre la biologie et la vie de ces espèces. En l'absence de l'évaluation et des quotas appropriés, certains stocks se sont effondrés. Les espèces intéressantes d'un point de vue commercial sont pêchées à la palangre, au chalutage pélagique ou au chalutage profond jusqu'à 1500 mètres. On utilise également des filets dérivants et des sennes à poche. Malheureusement cette pêche commerciale entraîne la mort de nombreuses espèces non visées ainsi que de milliers d'oiseaux de mer, de dauphins et de tortues marines. Pour gérer l'impact anthropique sur l'environnement des monts sous-marins, des initiatives politiques ont été entreprises aux niveaux régional, national, international et de l'Atlantique du Nord-Est. Dans ce contexte, citons un appel des Nations Unies visant à améliorer la gestion de ces sites et l'établissement de zones marines protégées (ZMP), entendu par des assemblées telles que la Convention sur la biodiversité. Un mont sous-marin des Açores a ainsi été le premier à être protégé dans le cadre de Natura 2000, le réseau des zones protégées de l'UE. Les rapports du projet OASIS et du WWF aideront les décideurs politiques et les parties prenantes à rédiger les mesures appropriées pour la conservation et la gestion durable de ces zones de biodiversité.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application