Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Craquage de codes à l'aide des atomes

L'informatique quantique en est encore à ses premiers balbutiements mais, grâce aux initiatives européennes, elle progresse très rapidement. Le projet QAQC a pour objet de permettre à tous de tirer avantage de la magie de l'informatique quantique dans le proche futur.

Économie numérique

L'informatique quantique devrait révolutionner l'informatique telle que nous la connaissons. À la différence des ordinateurs standard qui équipent nos maisons et nos bureaux, le fonctionnement de l'ordinateur quantique est basé sur les propriétés des particules atomiques. Les données sont ainsi stockées et manipulées à l'aide de particules subatomiques au lieu du silicium. Les propriétés quantiques peuvent être utilisées pour représenter des données et les utiliser dans des opérations telles que la factorisation. Un superordinateur aurait besoin de milliards d'années pour trouver les éléments ou facteurs d'un nombre à 400 chiffres. Des scientifiques pensent qu'un ordinateur quantique pourrait effectuer cette tâche en quelques minutes seulement. La recherche est une autre tâche énorme pour l'ordinateur quantique. La fonction de recherche utilise un algorithme quantique, une règle qui indique comment résoudre un problème, pour effectuer une recherche dans une base de données non triée de manière beaucoup plus rapide que les algorithmes classiques. À plus grande échelle, la factorisation et les principes mathématiques associés concernant ce que l'on appelle les logarithmes peuvent être utilisés pour le cryptage, ou la création et le craquage de codes. Étant donné que les ordinateurs quantiques pourront effectuer des factorisations impossibles pour les ordinateurs traditionnels, cela veut dire que les algorithmes de cryptage utilisés de nos jours pour la sécurité de système ne seront plus sûrs. Le projet QAQC a pour objectif d'étudier les applications des ordinateurs quantiques autres que la mise en facteur et la recherche. Les chercheurs essayent également d'identifier les problèmes qui ne peuvent pas être pris en charge par les opérateurs quantiques, en supposant que ceux-ci deviennent une réalité. Les autres mystères des états quantiques seront également passés au prisme de la physique et des mathématiques. Les résultats obtenus jusqu'à présent sont encourageants. De nouveaux algorithmes ont été développés et une nouvelle méthode de vérification des propriétés des algorithmes a été esquissée. En outre, une avancée importante a été effectuée dans le domaine de la combinatoire, la discipline des mathématiques qui consiste à rechercher les éléments les plus grands, les plus petits et des optima, ce qui constitue également une tâche trop lourde pour les ordinateurs classiques. Les résultats du projet QAQC devraient contribuer à développer des domaines encore inexplorés comme les nouveaux systèmes de géolocalisation avec un degré de précision sans précédent et la conception de médicaments au niveau de l'atome. La recherche de modèles dans des données très complexes peut rendre le transfert d'argent ultrasécurisé. D'une manière ou d'une autre, l'ordinateur quantique aura un impact sur tous les domaines de nos vies sans que nous en ayons même conscience.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application