Skip to main content

Thermohaline Overturning - at Risk?

Article Category

Article available in the folowing languages:

Les courants océaniques nous aident à prédire le changement climatique

Le suivi des changements au niveau des courants océaniques dans le monde entier pourrait nous aider à suivre et à prévoir le changement climatique. Des chercheurs ont mis en place un réseau d'observation afin de mieux comprendre et de suivre ces fluctuations, et également de déterminer si ces changements constituent un risque de changement climatique.

Changement climatique et Environnement

La circulation thermohaline (CTH) fait référence aux courants océaniques mondiaux qui résultent des changements de température et de salinité. On peut attribuer le changement rapide du climat aux fluctuations de la force de la CTH, aussi est-il important de mesurer avec précision ces fluctuations. Les prévisions à long et à court termes ont été largement prises en compte, mais on constate de grandes lacunes au niveau des prévisions régionales à moyen terme sur une échelle décennale. Le projet THOR («Thermohaline Overturning - At risk?»), qui était financé par l'UE, a mis en place un système permettant de suivre et de prévoir l'évolution de la CTH dans l'Atlantique Nord sur des échelles de l'ordre des décennies. Son objectif était d'évaluer la force de la CTH et de fournir un système d'alerte rapide pour les changements à grande échelle affectant le climat européen. Le projet THOR s'est servi d'observations directes, d'une gamme de modèles et d'outils de modélisation ainsi que de données préexistantes pour identifier les processus importants qui régissent la CHT. Ceci a permis aux chercheurs de prédire les mécanismes de rétroaction entre les courants océaniques, les changements atmosphériques et la cryosphère. Un autre résultat important du projet concernait l'expansion des stations d'observation fixes, indispensables au suivi à long terme nécessaire pour obtenir des prévisions précises sur le changement climatique. Les données obtenues à partir de ce réseau d'observation sont conformes aux résultats des modèles, et accordent une certaine validité aux modèles de la CTH utilisés par les chercheurs. Le suivi et la prévision du changement climatique requièrent des observations complètes et une compréhension approfondie de la façon dont les changements de température et de salinité affectent l'océan. Le projet THOR a contribué à ces besoins en permettant de prévoir en toute confiance les effets de la CHT sur le changement climatique en Europe. La vidéo du projet intitulée «Is the thermohaline circulation really at risk?» est disponible en ligne.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application