Skip to main content
European Commission logo print header

PlantPower - Living plants in microbial fuel cells for clean, renewable, sustainable, efficient, in-situ bioenergy production

Article Category

Article available in the following languages:

Des plantes et des bactéries qui génèrent de l'électricité

Un projet de recherche récent de l'UE a mis au point un concept de pile à combustible (PC) générant de l'électricité à l'aide de plantes et de bactéries. Les scientifiques pensent désormais développer ce concept en vue de son application commerciale.

Énergie icon Énergie

Une pile à combustible microbienne et végétale (PMV) est un système électrochimique dans lequel la plante collecte la lumière et le dioxyde de carbone (CO2), et libèrent des matières organiques dans le sol. Là, des bactéries particulières transforment les matières organiques, libérant des électrons ce qui génère de l'électricité. Les premiers résultats semblent prometteurs, mais des travaux complémentaires sont nécessaires pour améliorer la production d'énergie. Dans ce contexte, le projet PLANTPOWER , financé par l'UE, visait à améliorer la production nette d'une PMV, la faisant passer de 0,0067 watt par mètre carré (W/m2) à 3,2W/m2. Pour ce faire, les scientifiques doivent optimiser chaque aspect du système et renforcer leurs connaissances en ce qui concerne les interactions des divers composants. Les chercheurs ont désigné les graminées comme étant les plantes les plus prometteuses en raison de leur croissance rapide et abondante, mais aussi parce qu'elles conservent leur vitalité pendant leur croissance sur les PMV. Par ailleurs, les PMV à base de graminées ont généré un courant et une biomasse importants pour d'autres usages. Les différences génétiques au niveau du dégagement chimique par les plantes ont été analysées. Les caractéristiques physiques des racines semblent être le facteur le plus stratégique. L'équipe a également choisi les espèces de bactéries les plus efficaces pour la mise en place d'un inoculat de PMV. La modélisation a permis d'optimiser et d'accélérer le système de PMV. Elle comprenait les taux de croissance, l'exsudation, la libération de produits chimiques dans le milieu, la rotation des racines et les performances énergétiques. D'autres travaux sont nécessaires pour produire une PMV exploitable, notamment au niveau des électrodes, le renouvellement et les tests en situation réelle. Les analyses environnementales et écologiques sont également nécessaires pour aider PLANTPOWER à produire une PC commerciale.

Mots‑clés

Pile à combustible microbienne végétale, électrochimique, bactéries, exsudation, graminées, bioénergie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application