Skip to main content

GNSS Reconfigurable Antenna Based Enhanced Localization

Article Category

Article available in the folowing languages:

Une navigation par satellite plus robuste

Des chercheurs ont développé un prototype de récepteur pour navigation par satellite utilisant des techniques de formation de faisceaux. Ces technologies (qui étaient auparavant utilisées seulement pour des équipements militaires) améliorent la fiabilité et donneront lieu à de nouvelles applications commerciales.

Économie numérique

Les récepteurs actuels de systèmes globaux de positionnement par satellite (GNSS - Global Navigation Satellite System) permettent une navigation avec des précisions de quelques mètres dans des conditions idéales telles qu'un temps dégagé et en extérieur. En revanche, les facteurs comme le mauvais temps, le bruit, les interférences radio ou les grands bâtiments dégradent le signal, en particulier en ville et en intérieur. La communauté d'utilisateurs des services basés sur les systèmes GNSS croît et se diversifie, les services sensibles à la situation étant utilisés dans de plus en plus de domaines. Le projet 'GNSS reconfigurable antenna based enhanced localization' (GRABEL) a développé un récepteur GNSS avancé pour fournir une localisation plus rapide, fiable et précise don’t ont besoin les applications de plus en plus sophistiquées. Pour améliorer la réception du signal, le système GRABEL associe un ensemble d'antennes reconfigurables à la formation de faisceaux, une technique utilisée dans les récepteurs GNSS militaires pour bloquer le «brouillage» intentionnel. L'équipe de recherche a produit et testé avec succès un prototype avec plusieurs ensembles d'antennes (triangulaires, carrés et hexagonaux), puis l'a associé à des algorithmes de formation de faisceaux en bande de base. Le principal avantage de cette configuration est un filtrage spatial de bien meilleure qualité réduisant l'impact des autres signaux et les interférences. Ces techniques innovantes permettent aux récepteurs d'approcher leurs limites de performances théoriques et d'atteindre des niveaux de performance bien plus élevés. Des développements supplémentaires seront nécessaires pour adapter cette technologie aux produits de consommation courants (pour l'instant, l'équipement est à la fois cher et encombrant). Cependant, le projet GRABEL a ouvert la voie à une nouvelle génération de services à hautes performances, sensibles à la situation, en particulier ceux utilisés par les services d'urgence comme les ambulances et les équipes de secours.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application

Progrès scientifiques
Économie numérique
Santé

3 Decembre 2021