Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un coup de pouce pour la carrière et les réseaux de chercheurs

L'UE renforce la coopération mondiale et identifie les obstacles à la mobilité des chercheurs, améliorant ainsi le potentiel de la recherche, ainsi les opportunités de carrière et la production scientifique.

Économie numérique

Ces dernières années, l'UE a travaillé d'arrache-pied au développement d'Euraxess, son réseau d'échange de chercheurs. La plateforme en ligne a fait connaître de nombreux chercheurs européens à l'étranger, dans différents environnements de recherche, et aidé à attirer en UE des chercheurs renommés du reste du monde. Plus récemment, le projet E*CARE («European career of researchers»), financé par l'UE, a renforcé le réseau de services Euraxess et stimulé la collaboration entre ses membres dans le but de rendre l'Europe plus attractive pour les chercheurs de pointe. L'équipe a facilité la mobilité des chercheurs, préparé des rapports sur les tendances de mobilité, et encouragé la coopération entre les centres de service Euraxess en assurant la diffusion des meilleures pratiques, expériences et outils. Elle a identifié les obstacles à la mobilité en Autriche, en Bulgarie, à Chypre, en République tchèque, en Grèce, en Hongrie, en Slovaquie et en Suisse, et mis en évidence la volonté marquée des chercheurs à participer à des programmes de mobilité internationaux. Après enquête auprès des parties prenantes, E*CARE a mis en avant les obstacles à la mobilité dans la recherche tels que le financement, l'hébergement, les formalités, la législation et l'immigration. L'équipe a toutefois déterminé que les chercheurs partis à l'étranger on pu diversifier leurs connaissances et leur expérience. Ceci a amélioré la mise en réseau, les opportunités de carrière et les résultats scientifiques. Fort de ces informations, le projet a publié huit rapports nationaux sur la mobilité et la progression de la carrière des chercheurs, ainsi que des recommandations pour favoriser ces deux aspects. Le projet a aussi rédigé un ensemble de meilleures pratiques et produit des outils d'apprentissage mutuel pour soutenir les échanges entre centres de service, tels que des ateliers et des initiatives de jumelage. Les principaux résultats ont été diffusés via le site web du projet, dans le cadre de séminaires nationaux, au travers de documents promotionnels et lors d'une conférence finale qui a remporté un grand succès. Le projet a donc contribué de façon majeure à améliorer les services proposés aux chercheurs européens. Il a mis en évidence les obstacles à la mobilité, établi des initiatives de collaboration à long terme et encouragé la mise en réseau. Ces résultats devraient encourager les échanges pour de nombreuses années, soutenir l'économie de la connaissance en UE, et renforcer considérablement le caractère international de la recherche. Le réseau Euraxess est donc passé à un niveau supérieur.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application