European Commission logo
français français
CORDIS - Résultats de la recherche de l’UE
CORDIS

Action plan for high-priority renewable energy initiatives in Southern and Eastern Mediterranean area

Article Category

Article available in the following languages:

Exploiter le soleil et le vent dans la région méditerranéenne

La région méditerranéenne puise son énergie dans le gaz, le pétrole et le nucléaire. Cependant, les ressources de la région provenant du vent et du soleil associées à la sensibilité de ses habitants envers le réchauffement planétaire soutiennent le succès potentiel d'un projet bien organisé pour développer des projets d'énergie héliothermodynamique dans les pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée.

Énergie icon Énergie

Le projet Remap («Action plan for high-priority renewable energy initiatives in Southern and Eastern Mediterranean area») visait à évaluer les considérations techniques et financières et à identifier les priorités de chaque pays impliqués pour développer un plan d'action officiel pour une collaboration entre l'éolien et l'héliothermodynamique. En associant les compétences et les ressources financières de l'Algérie, de la Jordanie, de la Tunisie et de la Turquie, on pourrait parvenir à une situation gagnant-gagnant pour les pays comme pour les potentiels investisseurs industriels et financiers. Une telle collaboration pourrait constituer la base d'un développement durable d'énergie éolienne et héliothermodynamique et ainsi fournir de l'énergie à tous tout en minimisant l'impact sur l'environnement. En outre, cela permettrait un développement économique sous la forme d'une exportation aux autres pays européens et au-delà, augmentant par là même la flexibilité et réduisant les risques. Les chercheurs ont déterminé que la mise en œuvre réussie des projets d'énergie héliothermodynamique dans les pays du sud et de l'Est de la Méditerranée dépend de l'évaluation fiable des ressources associée à des conditions économiques fiables. Les chercheurs ont constaté que les réseaux d'énergie électrique disponibles dans la région sont généralement faibles et les cadres juridiques et institutionnels dans certains pays ne sont pas toujours adaptés. Afin d'optimiser le succès technique potentiel et de minimiser les risques financiers pour les investisseurs, les chercheurs ont proposé d'apporter des améliorations aux réseaux électriques existants (que l'on intègrerait avec l'énergie héliothermodynamique) ainsi qu'une plus grande transparence en matière de politiques, de lois et d'accords transnationaux. En résumé, les chercheurs financés par le projet Remap ont encouragé une collaboration étroite entre les parties prenantes des pays du Sud et de l'Est de la Méditerranée et ont développé des plans de financement pour mettre en œuvre les projets d'énergie éolienne et héliothermodynamique avec des considérations spécifiques basées sur les priorités de chaque pays. Le plan d'action détaillé pourrait fournir une base pour l'exploitation de l'énergie éolienne et solaire et sa distribution efficace, contribuant ainsi aux objectifs énergétiques et environnementaux ainsi qu'au développement économique de la région.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application