Skip to main content

Sheet cutting and process optimazation for furniture enterprises

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouveau logiciel d'automatisation pour le secteur du mobilier en bois

L'optimisation de la découpe automatisée du bois grâce à des systèmes de commande avancés est souvent hors de portée pour les petites et moyennes entreprises (PME) sans le recours à une collaboration externe. Dans le cadre d'un projet financé par l'UE, les chercheurs ont mis au point des outils logiciels optimisés pour les PME actives dans le secteur du mobilier en bois. Ils ont également assuré une formation quant à l'évaluation et la sélection des logiciels ainsi qu'en ce qui concerne les négociations avec les fournisseurs pour qu'ils deviennent plus compétitifs.

Économie numérique

Dans un domaine où la concurrence fait rage, les fabricants de mobilier cherchent de nouveaux moyens pour réduire les délais de production, les matières premières et les frais d'installation. Pour les fabricants qui travaillent les produits semi-finis, la minimisation des pertes d'ajustement lors de la découpe représente l'un des plus gros problèmes. La pièce est généralement découpée suite à l'interaction de plusieurs schémas de coupe. L'optimisation de cette étape est particulièrement difficile pour les PME. L'automatisation permet ensuite des découpes répétées du même motif, réduisant ainsi les frais d'installation. Le projet SCOOP («Sheet cutting and process optimization for furniture enterprises») a été mis en place pour proposer une meilleure solution aux logiciels disponibles sur le marché. Les chercheurs ont mis au point des méthodes d'optimisation avancées qui constituent la base des outils logiciels utilisés par les machines à commande numérique (CN) utilisées pour la découpe. Le logiciel SCOOP permet de réduire considérablement les pertes d'ajustement. Il améliore également de nombreux autres aspects du travail du bois et du produit fini, ce qui renforce les indices de performance. Outre la détention des droits de propriété intellectuelle sur le logiciel SCOOP, les PME participantes profitent désormais d'une meilleure maîtrise de l'optimisation logicielle et de ses avantages en général. Elles ont une bonne expérience des techniques d'évaluation et d'achat, ce qui leur permettra de se tourner plus volontiers et plus efficacement vers les nouvelles technologies. Le projet SCOOP devrait donc considérablement renforcer la compétitivité des PME européennes actives dans le secteur du mobilier en bois. Les avantages devraient également être nombreux pour les consommateurs européens.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application