Skip to main content

Training Network for Monitoring Mediterranean Marine Protected Areas

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des formations de pointe pour les spécialistes et gestionnaires des environnements marins

De jeunes chercheurs de l'UE ont été formés sur des compétences en gestion et communication scientifique par des experts de niveau international dans l'administration des aires marines protégées (AMP). Cela a permis d'améliorer la gestion des ressources naturelles en Europe.

Changement climatique et Environnement

Le projet MMMPA (Training network for monitoring Mediterranean Marine Protected Areas), financé par l'UE, a entrepris de former la prochaine génération de spécialistes des sciences de la mer. L'initiative leur a apporté les compétences essentielles pour un ensemble d'environnements professionnels, notamment l'administration publique, les autorités locales, l'industrie et le monde universitaire. Les participants ont utilisé leurs compétences pour évaluer la répartition et l'état de santé des habitats et des espèces clés qui ont une grande valeur en termes de conservation. Ils ont développé des systèmes de gestion des pêcheries au niveau local, développé des principes directeurs de gestion et collaboré avec les parties prenantes locales et la société au sens large. Dans le cadre du projet, les techniques traditionnelles de surveillance scientifique des environnements marins (recensements visuels, échantillonnages vidéo/photo, outils génétiques, évaluation de l'état trophique) ont été combinées avec de nouvelles technologies. Il s'agissait notamment de biocartographie 3D sous-marine associée à des méthodologies webGIS et des approches socioéconomiques holistes, permettant une surveillance haute précision plus rentable. Dans ce contexte, MMMPA a soutenu les AMP en fournissant des cadres et des indicateurs de surveillance des habitats clés et de leur biodiversité. Le projet a également développé des cadres juridiques et sociaux qui apportent des informations et soutiennent la planification des AMP, promeuvent la collaboration et sensibilisent le public. L'expérience pratique dans le domaine de la conservation marine a été améliorée grâce à des détachements dans les AMP et des PME, renforçant ainsi l'espace méditerranéen de la recherche. De plus, les participants au projet ont amélioré leurs compétences techniques, leur expertise et l'exploitation d'outils et de concepts pertinents, augmentant la valeur de leurs projets de recherche. Au cours des détachements, les chercheurs du projet MMMPA ont aidé les gestionnaires d'AMP à développer leurs connaissances sur les habitats et les espèces présents dans leurs aires protégées. Les outils et les techniques développés par le projet ont été formalisés dans des principes directeurs spécifiques distribués aux AMP participantes, ainsi qu'à des publics particuliers comme les responsables, les décideurs politiques et les scientifiques. Les résultats ont également été présentés dans le cadre de conférences, de rapports, d'événements et de vidéos. La volonté croissante des autorités de terrain de lier science, politique, connaissance et gouvernance des systèmes socio-écologiques côtiers a abouti à un atelier final conjoint entre le projet MMMPA et la Commission scientifique de la Méditerranée. Cela a aidé les participants au projet et les chercheurs formés à faire progresser leur carrière dans le domaine.

Mots‑clés

Spécialistes des sciences de la mer, aires marines protégées, MMMPA, surveillance marine, biodiversité

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application