Skip to main content

Holographic Walking Technicolor

Article Category

Article available in the folowing languages:

La découverte de la Technicolor

Dans le modèle standard, le boson de Higgs a été introduit pour expliquer comment les particules acquièrent de la masse et comment la symétrie entre les forces nucléaires et électromagnétiques était soudainement interrompue. Sa présence soulève d'importants problèmes potentiels à énergie élevée (problème de hiérarchie).

Technologies industrielles

Des scientifiques financés par l'UE ont analysé une solution de remplacement qui requiert une particule de Higgs composite via une nouvelle force, la force Technicolor. L'une des idées avancées pour traiter le problème de hiérarchie posé par la particule de Higgs a été explorée. Cette idée implique une nouvelle interaction importante à énergie élevée, l'interaction Technicolor modélisée comme une théorie de jauge SU(N) avec techniquarks. Dans ce cadre théorique, l'origine de la brisure de symétrie électrofaible peut être expliquée sans l'introduction d'un boson de Higgs fondamental. Le boson de Higgs est un état lié des techniquarks. Le modèle le plus simple de technicolor est une mise à niveau de la chromodynamique quantique (QCD). Dans le cadre du projet HWTC (Holographic walking technicolor), les scientifiques ont réalisé d'importants progrès dans la compréhension de la dynamique de couplage importante de la QCD et des théories de technicolor. La relation entre la théorie gravitationnelle en plus de quatre dimensions et la théorie des champs de jauge en quatre dimensions permet d'explorer les généralisations de la QCD. Les scientifiques du projet HWTC ont étudié plusieurs théories gravitationnelles à cinq dimensions pour trouver celles qui reproduisent la physique similaire à la QCD et aux théories de la technicolor. La modélisation de la dynamique des quarks et des gluons, particulièrement lorsque la quantité des quarks est importante par rapport aux gluons, a formé la base de cette exploration. Le résultat principal du projet HWTC est la description complète des schémas de phase des théories de jauge non super-symétriques comme fonction de température et potentiel chimique. Tous les résultats ont été présentés lors d'importantes conférences européennes et décrits dans cinq articles publiés dans des journaux spécialisés internationaux. La visibilité du «Crete Center for Theoretical Physics» a également été améliorée grâce à l'étroite collaboration avec plusieurs universités européennes et instituts de recherche lors de la mise en œuvre du projet HWTC.

Mots‑clés

Modèle standard, boson de Higgs, brisure de symétrie électrofaible, Grand accélérateur de hadrons, chromodynamique quantique

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application