Skip to main content

New bio-inspired processes and products from renewable feedstocks

Article Category

Article available in the folowing languages:

De nouveaux produits industriels inspirés par la nature

Un consortium de recherche multidisciplinaire s'est inspiré de la nature et a transformé la biomasse des déchets agricoles en produits industriels utiles en s'appuyant sur un procédé écologique.

Changement climatique et Environnement

Traditionnellement, la fabrication de produits industriels requiert souvent des processus chimiques énergivores, chers et toxiques. Des chercheurs ont découvert une alternative biologique à la colle en recherchant une autre solution: des colles résistantes à l'eau (ou hydrofuges) générées par les mollusques qui s'attachent sur les surfaces immergées. En utilisant une approche similaire, le projet BIO-MIMETIC (New bio-inspired processes and products from renewable feedstocks), financé par l'UE, a cherché à imiter les créations de la nature pour d'autres produits complexes. Les chercheurs du projet ont tenté de transformer la lignine, un déchet agricole renouvelable, en produits ménagers de haute valeur en utilisant des enzymes naturelles plutôt que des substances chimiques dangereuses. Un polymère, littéralement composé de pièces multiples, est une molécule complexe constituée de plusieurs sous-unités qui lui apportent des propriétés structurelles spécifiques comme sa résistance et son élasticité. Pour tester l'utilisation potentielle de lignine dans le développement de nouveaux polymères, les chercheurs ont d'abord extrait la lignine de différentes sources naturelles. Des enzymes ont ensuite été utilisées pour modifier cette molécule. Ensuite, les chercheurs ont utilisé ces éléments modifiés pour générer différentes molécules possédant des propriétés chimiques innovantes. Le consortium voulait également créer des polymères pour des produits commerciaux comme des détergents et des gels adhésifs qui pourraient être utilisés en cosmétique et dans les biotextiles. Leur approche imitait une fois encore la manière dont les organismes marins construisent et secrètent des biopolymères adhésifs. Le consortium a également mené une analyse du cycle de vie (ACV) afin d'évaluer la durabilité environnementale tant des nouveaux biopolymères que des produits de consommation. Les partenaires du projet BIO-MIMETIC ont ainsi créé différents bioproduits ménagers durables et des crèmes et des masques de beauté anti-âge/anti-inflammatoire sans produits pétrochimiques. Ces nouveaux produits créés à partir de biomasse pour remplacer ceux générés à partir des carburants fossiles, permettront de réduire l'émission de gaz à effet de serre dans l'atmosphère. Par ailleurs, l'utilisation de réactions enzymatiques en lieu et place de solvants organiques pour produire ces bioproduits pourrait aider les industriels à surmonter les défis générés par le changement climatique.

Mots‑clés

Déchets agricoles, biomasse, colle résistante à l'eau, mollusques, BIO-MIMETIC, lignine, biopolymères, analyse du cycle de vie

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application