Skip to main content

SUstainable PREdictive Maintenance for manufacturing Equipment

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des outils et des approches innovants de maintenance pour les équipements de fabrication

Pour préserver l'économie et maintenir la compétitivité du secteur européen de la fabrication, il est essentiel d'éviter les interruptions des chaînes de production. Un projet de l'UE a mis au point les techniques nécessaires pour réduire les perturbations de la production.

Technologies industrielles

Aujourd'hui, les entreprises de la fabrication utilisent des techniques qui gèrent et contrôlent la maintenance de leur équipement. Ces solutions sont conçues pour aider à déterminer l'état de l'équipement en service, et à prévoir quand il faut effectuer la maintenance, mais elles ont des inconvénients en termes de performances. La prévision correcte des pannes reste encore hors de portée des procédures, traditionnelles ou même modernes. Le projet SUPREME (Sustainable predictive maintenance for manufacturing equipment), financé par l'UE, a proposé des solutions pour améliorer la prévention des défaillances inattendues des équipements de production, afin de réduire les arrêts, les coûts de réparation et la consommation d'énergie. Les partenaires du projet ont mis au point et appliqué des outils perfectionnés de traitement des données et du signal, à fins de maintenance prédictive et de réduction de la consommation d'énergie. Ils ont aussi amélioré ou conçu de nouveaux outils de maintenance. Ces solutions s'appuient sur des techniques évoluées, et ont conduit à une approche sophistiquée de maintenance prédictive, capable de prévoir correctement les pannes et d'optimiser la planification des opérations de maintenance. Cette méthode intégrée renforce la productivité, réduit les arrêts de machines, et améliore le rendement énergétique. L'équipe du projet SUPREME a démontré ses outils de maintenance prédictive dans une usine de papier en France. Cette approche réduit considérablement le risque résiduel, et conduit à une économie globale de 20 % par rapport aux stratégies de maintenance préventive. Les économies d'énergie peuvent atteindre 5 %. Le projet SUPREME a contribué à améliorer la productivité, la sûreté, la sécurité, les coûts et le rendement énergétique des techniques de surveillance des équipements. Il devrait dynamiser la compétitivité du secteur du papier et permettre de conserver des emplois en Europe.

Mots‑clés

Équipements de fabrication, SUPREME, maintenance prédictive, consommation d'énergie, arrêt de machine

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application