Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des partenariats pour l'innovation dans l'énergie éolienne

Des institutions de recherche majeures dans le secteur éolien se sont regroupées pour acquérir de nouvelles connaissances et améliorer l'innovation dans le secteur des énergies renouvelables. L’effet positif des travaux de ce consortium se répercute déjà sur l'industrie du secteur grâce à l’amélioration des éoliennes.

Technologies industrielles

Parmi les 10 thèmes du septième programme-cadre (7e PC) pour la recherche et le développement technologique, celui consacré aux énergies renouvelables a été largement reconnu comme un espace de croissance. L’énergie éolienne attire principalement l’attention car c'est la seule source possible d'énergie renouvelable qu’il est possible d’exploiter à grande échelle de manière économiquement viable. Avec un soutien suffisant, l'énergie éolienne pourrait fournir jusqu'à 34 % de l'électricité de l’Union européenne d'ici 2030. La technologie des éolienne et son développement est toutefois au cœur des préoccupations. Le projet EDWTGT (Evaluation and development of wind turbine generator technologies) financé par l'UE a donc élaboré un protocole collaboratif d'échanges de recherche et de mise en réseau. L'initiative, soutenue par des organismes de financement et des partenaires industriels, rassemble des scientifiques et des ingénieurs de premier plan en Chine, en Italie et au Royaume-Uni. Le consortium regroupe cinq organisations avec chacune une expérience de recherche complémentaire et des atouts dans le domaine des générateurs d'éoliennes. L'initiative a été lancée pour développer de nouvelles topologies de génération électrique éolienne, des modèles numériques, des algorithmes de contrôle et d'optimisation, des outils expérimentaux et des techniques de contrôle. Une plateforme de technologie et d'innovation européenne pour l'énergie éolienne (ETIP Wind) a été créée afin de soutenir la recherche collaborative entre les États membres de l'UE via l'European Wind Initiative (EWI). Le projet EDWTGT a mis sur pied un consortium regroupant cinq membres, à savoir l'Université Queen's, l'Université de Sheffield, l'Université de Cassino, l'Université du Zhejiang et l'Université technologique de Shenyang. Les travaux ciblaient cinq domaines de recherche couvrant l'induction, les aimants permanents, la réluctance magnétique, les générateurs supraconducteurs ainsi qu’une évaluation globale des différentes options technologiques possibles. L'initiative a procédé à de nombreux échanges afin d’assurer le transfert réciproque de connaissances et de technologie entre les différents membres du consortium. Les partenaires d’EDWTGT ont réalisé de nombreuses activités telles que des réunions périodiques, des ateliers et des séminaires, mais aussi des visites individuelles. Ils ont en outre organisé des formations et des conférences publiques. Ces travaux ont été publiés dans plusieurs revues de grande qualité et présenté lors de conférences internationales majeures, ils ont également été mis à profit via des dépôts de brevets et des demandes de subvention. Les fabricants d’éoliennes, les organismes de normalisation et les responsables politiques y ont également trouvé leur avantage.

Mots‑clés

Énergie éolienne, technologie de l’éolien, innovation, énergies renouvelables, EDWTGT, European Wind Initiative

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application