Skip to main content

Low force mobile friction stir welding system for on-site marine fabrication

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un nouvel appareil de soudage mobile

Un groupe d'entreprises et de chercheurs de l'UE a créé une machine à souder l'aluminium, utilisable en construction navale pour les soudures complexes.

Technologies industrielles

Dans le monde entier, l'aluminium devient rapidement le métal de choix pour la construction navale. La soudure par friction-malaxage (FSW) est utilisée pour l'aluminium et ses alliages, mais il n'existe aucune machine FSW assez souple pour assurer l'assemblage final sur un chantier naval. Le projet MOBI-WELD (Low force mobile friction stir welding system for on-site marine fabrication), financé par l'UE, visait donc à créer un prototype de machine FSW mobile, convenant à la construction navale avec des alliages d'aluminium. Le projet a commencé par étudier les chantiers et les constructeurs, pour déterminer les besoins en matière de machine FSW mobile. À partir de ces données, les chercheurs de MOBI-WELD ont défini les spécifications de la machine à souder. Les chercheurs ont testé différents outils de soudage, pour deux types de panneaux en aluminium. Les informations générées lors de ces tests ont conduit aux spécifications de la tête de soudage. Le prototype disposait de plusieurs capteurs pour contribuer à automatiser le processus, ainsi que d'un système de déplacement équipé de ventouses. Avec ce système, la machine à souder se déplace sur les panneaux pendant qu'elle travaille. Le prototype s'est bien comporté pendant les tests, mais il doit encore être soigneusement validé avant que le développement commercial puisse commencer. À ce moment, la machine MOBI-WELD devrait révolutionner la construction navale.

Mots‑clés

Machine à souder, aluminium, construction navale, soudure par friction-malaxage (FSW), prototype d'outil à souder

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application