Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des mesures des précipitations exactes et économiques

Bien que précises, les techniques de mesure des précipitations ont peu évolué depuis 500 avant J.-C., lorsque les Grecs ont commencé à récupérer les eaux de pluie dans des pots. Aujourd'hui, il existe une alternative économique et extrêmement performante pour surveiller les taux de précipitations.

Technologies industrielles

Le projet MARG (Development of a high resolution, low cost, short range precipitation radar system), financé par l'UE, a mis au point ce nouveau système de jauge de pluie à micro-ondes, économique et totalement automatisé, qui peut mesurer exactement l'intensité des chutes de pluie. La méthode la plus courante utilise de gros cylindres en entonnoir, avec à l'intérieur un tube de mesure de plus petite taille. Les jauges de pluie mesurent l'intensité des précipitations et un point donné, et les données d'un réseau de jauges sont combinées à un radar longue portée pour estimer les chutes de pluie. De nombreux utilisateurs des radars météo à longue portée, notamment les agriculteurs et les PME, rencontrent plusieurs contraintes. En particulier, les coûts d'exploitation sont extrêmement élevés. Des chercheurs ont lancé le projet MARG pour proposer un appareil de mesure économique et innovant. Ils ont ainsi développé un système pratique et en temps réel, pour surveiller la répartition spatiale et l'intensité de la pluie avec une résolution inférieure à 100 m. Pour cela, ils ont travaillé avec des PME spécialisées dans la gestion des ressources en eau, avec des sociétés de météorologie et des fabricants de matériel à micro-ondes. Nommé MARG (Microwave Areal Rain Gauge), le nouveau système de mesure associe une technique innovante à micro-ondes, des systèmes de traitement des signaux numériques et d'informations géographiques (SIG), et que des algorithmes inédits afin de mesurer les débits de précipitations. En extrayant les informations morphologiques d'un SIG intégré, il identifie les différents phénomènes pluvieux. En outre, il peut fournir des données radar cumulées représentant les précipitations totales sur une période sélectionnée, ainsi que des prévisions de précipitations à court terme. Les données traitées ainsi obtenues sont proposées aux utilisateurs sous forme de cartes de cumuls de précipitations, par le biais d'un service SIG en ligne. Le système MARG fournit des estimations des précipitations à longue portée, et devrait donc avoir un rôle clé dans les systèmes d'eau, les stations de traitement et d'épuration, et les systèmes de contrôle de l'irrigation. Afin de commercialiser ce nouveau système de mesure des précipitations, les partenaires de MARG envisagent de mettre en place des projets de suivi dans le cadre d'HORIZON 2020.

Mots‑clés

Précipitation, MARG, jauge de pluie à micro-ondes, PME, cartes de cumuls de précipitations

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application