Skip to main content

Explaining the Nature of Technological Innovation in Chinese Enterprises

Article Category

Article available in the folowing languages:

L'UE et l'innovation chinoise

Une équipe de l'UE a établi un réseau d'échange avec les institutions de recherche chinoises. L'équipe du projet a analysé les capacités d'innovation et de compétitivité des entreprises chinoises, y compris dans leurs aspects psychologiques et en a tiré les conséquences pour le continent européen.

Technologies industrielles

Les entreprises chinoises dominent l'industrie manufacturière mondiale. La coopération avec de telles entreprises donne à leurs homologues européennes une bonne occasion d'apprendre. Le projet E.N.T.I.C.E. (Explaining the nature of technological innovation in Chinese enterprises), financé par l'UE, a ainsi établi un programme adapté d'échange multidisciplinaire. Les chercheurs ont étudié l'origine principale de la compétitivité et de l'innovation technologique des entreprises chinoises. L'objectif était d'évaluer leur impact potentiel sur les stratégies d'innovation de l'UE. Les partenaires de cette étude ont non seulement étudié les sciences du management et les thèmes d'ingénierie, mais aussi le comportement organisationnel, la psychologie cognitive et les facteurs comportementaux associés à la neurologie de la créativité. À la suite d'échanges importants et d'informations de première main, l'équipe a pu développer une vision plus large des questions de propriété intellectuelle du point de vue chinois, questions qui transcendent la simple protection juridique. Les partenaires ont également identifié plusieurs lacunes potentielles dans le processus de connaissances des entreprises chinoises, lacunes qui pourraient expliquer le passé, le présent et le futur probable du modèle d'innovation chinois. Le projet a également développé un système de travail plus adapté et axé sur les employés pour renforcer l'innovation. Dans une deuxième phase, les partenaires ont également créé le noyau d'un réseau de coopération technologique et d'innovation entre l'UE et la Chine. L'objectif avoué est d'utiliser les échanges de chercheurs et les projets de collaboration pour stimuler les entreprises innovantes et durables. L'équipe a par conséquent créé des partenariats élargis pour d'autres futurs réseaux de mobilité de chercheurs. Les prolongements du projet dans la gestion de l'innovation et de la technologie jettent ainsi une lumière nouvelle sur la situation chinoise en termes de propriété intellectuelle en plus des questions relatives d'organisation cognitive. Non seulement tous les chercheurs européens mais aussi les politiques du continent pourront ainsi bénéficier dans le même temps, de cette meilleure connaissance de l'environnement de recherche chinois et de la Chine elle-même.

Mots‑clés

Innovation, compétitivité, E.N.T.I.C.E, entreprises chinoises, propriété intellectuelle

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application