Skip to main content

Behavioral Based Forwarding

Article Category

Article available in the folowing languages:

Pour une infrastructure Internet souple

Des chercheurs financés par l'UE ont été les premiers à développer une nouvelle technologie qui pourrait rendre Internet plus rapide, plus sûr et suffisamment souple pour s'adapter rapidement à l'évolution permanente des besoins en matière de communication et de données. Cette technologie pourrait ainsi faciliter le développement et la commercialisation de nouveaux outils et services en ligne.

Économie numérique

Avec le réseau défini par logiciel, on s'éloigne des anciens dispositifs physiques de réseau hautement spécialisés, où une 'boîte' prend tout en charge, pour se rapprocher de dispositifs de réseau pouvant être reprogrammés. Dans ce domaine, le projet BEBA, financé par l'UE, a pu identifier de nouvelles architectures et méthodes assurant une meilleure sécurité Internet, des fonctionnalités plus rapides et une surveillance précise du réseau, sans affecter les performances. Un Internet souple On peut voir Internet selon deux angles très différents. L'un est l'interface avec laquelle les utilisateurs interagissent au quotidien (moteurs de recherche, réseaux sociaux, services de messagerie etc.), alors que l'autre est l'infrastructure technologique sous-jacente. Cette infrastructure n'est pas seulement constituée de dispositifs physiques tels que des commutateurs, des routeurs et des cartes réseau, mais elle est comprend également des protocoles opérationnels, des normes et des procédures. «Les protocoles sont comme les 'règles' de l'infrastructure de communication d'Internet, alors que des éléments comme les commutateurs réseau et les réseaux définis par logiciel correspondent à la 'plomberie' d'Internet,» explique le professeur Giuseppe Bianchi de l'Université de Rome Tor Vergata en Italie, coordinateur du projet BEBA. «Même si leur existence est très rarement perçue par les utilisateurs quotidiens, ils sont absolument essentiels au fonctionnement d'Internet.» Le problème est que ces 'règles' sont si complexes et si lourdes qu'elles peuvent rendre très difficile l'évolution des technologies Internet (un phénomène appelé 'ossification d'Internet'). Le projet BEBA a cherché à traiter cette question en concevant un réseau novateur défini par logiciel, afin de rendre les opérations de réseau plus souples et capables de s'adapter à des services innovants et aux nouveaux besoins. De nouvelles architectures et méthodes ont été identifiées, développées puis testées pour s'assurer que les opérations peuvent être réalisées à des vitesses optimales. «Dans le cadre d'un déploiement pilote à grande échelle en République tchèque, nous avons ainsi pu montrer une détection et une réaction plus rapides aux attaques par déni de service,» déclare le Pr Bianchi. «Nous avons également démontré que le réseau défini par logiciel permet aux opérateurs de réseau de décider et de configurer leurs propres statistiques pour le contrôle et le suivi, plutôt que de dépendre de la façon dont les dispositifs du commerce ont été configurés.» L'approche souple du projet a également été intégrée avec succès dans un commutateur logiciel open source bien connu. Des opportunités en ligne Même si elle n'est est qu'à ses débuts, la technologie novatrice développée par le projet BEBA a ouvert de nouvelles possibilités à l'informatique moderne. Une voie possible pour de futures recherches pourrait être le développement de cartes réseau 'intelligentes' compatibles BEBA. Celles-ci pourraient être déployées pour 'délester' les ressources informatiques de fonctions réseau telles que le suivi des connexions, l'équilibrage intelligent de la charge et la surveillance de la sécurité sur le cloud. Un autre résultat convaincant a été l'inclusion de certaines idées du projet dans la future version de la norme OpenFlow de l'Open Networking Foundation. Une version simplifiée de l'approche proposé par BEBA, baptisée 'OpenState', s'est avérée d'ores et déjà compatible avec le matériel OpenFlow existant. Même si le projet est maintenant achevé, le Dr Bianchi et son équipe continuent à suivre de près le processus de normalisation. «Il est également intéressant de noter que le projet BEBA a encouragé des abstractions de programmation conçues pour être indépendantes des plates-formes spécifiques qui 'exécutent' les fonctions de réseau,» déclare le Pr Bianchi. «Nous pensons que le fait de conserver une abstraction par rapport aux détails d'implémentation spécifiques à une plate-forme constitue clairement une opportunité pour l'innovation ouverte.» En 'dissociant' la mise en œuvre des fonctions réseau de l'implémentation d'une plate-forme spécifique par le fabricant, on permet aux développeurs et ingénieurs tiers de développer des fonctions personnalisées et spécifiques sans avoir besoin de connaître le fonctionnement interne d'une plate-forme donnée.

Mots‑clés

BEBA, réseau défini par logiciel, programmation, OpenFlow, Internet

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application