Skip to main content

Symbiosis of smart objects across IoT environments

Article Category

Article available in the folowing languages:

Un intergiciel de pointe pour des services de l’IdO interopérables, de nouvelles sources de revenus et des coûts réduits d’entrée sur le marché

La taille et la fragmentation du marché de l’IdO sont se font clairement ressentir grâce aux centaines d’entreprises offrant des plateformes en matière d’Internet des objets (IdO) et aux quelque 7 milliards de dispositifs connectés à l’IdO fin 2018. Une initiative de l’UE a mis au point un cadre d’interopérabilité simplifié destiné aux plateformes IdO, actuelles et futures.

Économie numérique
Société

Aujourd’hui, les solutions IdO sont habituellement verticales et ciblent un domaine spécifique, comme les maisons intelligentes. Elles peuvent même devenir encore plus spécialisées, comme les solutions d’éclairage intelligent pour les villes intelligentes. En outre, ces solutions verticales sont normalement cloisonnées, ce qui signifie que des systèmes tiers ou des applications tierces ne sont pas autorisés à accéder ni à modifier les dispositifs, les données ou les services proposés par ces solutions. Le projet symbIoTe, financé par l’UE, «entend relever le défi de l’interopérabilité de l’IdO en permettant aux solutions IdO d’exposer, de manière homogène et contrôlée, les ressources IdO qui seraient susceptibles de profiter à des parties prenantes tierces», explique le Dr Sergios Soursos, coordinateur du projet. Une nouvelle solution logicielle pour des environnements de l’IdO interopérables L’équipe du projet a créé un intergiciel libre pour l’interopérabilité de l’IdO. Il permet aux plateformes IdO modernes de partager des ressources IdO (capteurs, actionneurs, services) avec d’autres plateformes ou systèmes tiers afin de collaborer et de bénéficier mutuellement des offres de chacun. L’intergiciel a trois modes de fonctionnement. Le premier est un portail pour les plateformes IdO destiné à enregistrer leurs ressources, applications et systèmes, à chercher et accéder à des ressources annoncées de manière sûre et homogène en utilisant des technologies du web sémantique. Le deuxième est la formation d’associations de plateformes IdO pour faciliter les partenariats entre fournisseurs de solutions IdO en offrant des collaborations sûres et l’échange de ressources de manière décentralisée. Le troisième est un protocole sûr d’interfonctionnement entre les passerelles de l’IdO et les dispositifs intelligents pour les interactions locales et la prise de décisions. Un site dédié à l’intergiciel fournit des conseils pour commencer à utiliser le code libre et sa documentation, ainsi qu’un mode d’emploi pas à pas pour l’installation, le déploiement et l’utilisation du logiciel. Les partenaires du projet ont employé l’intergiciel dans différents cas d’utilisation, allant des maisons et des bâtiments (campus et stades) intelligents jusqu’à la navigation de plaisance intelligente et les villes intelligentes. Grâce au financement en cascade, 15 partenaires supplémentaires, principalement des jeunes entreprises et des PME, ont eu l’opportunité d’utiliser l’intergiciel dans le cadre de leurs propres plateformes ou de créer des applications multiplateformes et multidomaines. En conséquence, des parties externes du projet ont validé l’intergiciel. Leurs retours ont permis d’améliorer les offres de symbIoTe. Un écosystème pour créer des services de l’IdO avec de la valeur ajoutée Pour les parties prenantes de l’IdO, l’intergiciel offre plusieurs avantages. Les opérateurs de plateformes IdO peuvent choisir de permettre aux systèmes tiers d’accéder aux ressources IdO et de créer de nouvelles sources de revenus. Les développeurs d’applications IdO peuvent accéder facilement aux ressources IdO à partir de diverses plateformes et créer des applications innovantes et transversales. Les fournisseurs de solutions IdO peuvent établir facilement des partenariats pour améliorer leurs offres, étendre leur clientèle et développer de nouveaux services. Les utilisateurs finaux disposent d’une façon homogène d’interagir avec les environnements intelligents, évitant ainsi les difficultés provoquées par la transition entre dispositifs et applications. Le Dr Soursos explique les conséquences très diverses de symbIoTe: «Les fournisseurs de solutions IdO et les opérateurs de plateformes IdO constateront une réduction de leurs coûts grâce aux ressources partagées issues d’autres plateformes sans investir beaucoup d’argent dans l’acquisition de nouvelles infrastructures. En ce sens, les obstacles à l’entrée sur le marché de l’IdO sont réduits pour les nouvelles entreprises, car la réutilisation des ressources IdO est désormais possible.» Il poursuit: «Les développeurs d’applications IdO peuvent étendre leurs offres et proposer d’innovantes applications innovantes transversales ou multiplateformes qui répondront de manière plus efficace aux besoins des utilisateurs finaux. Les consommateurs profiteront de coûts réduits pour acquérir des solutions intelligentes, car l’infrastructure existante est exploitable, et leur expérience utilisateur sera améliorée étant donné qu’ils peuvent utiliser moins d’applications pour interagir avec des environnements plus intelligents.»

Mots‑clés

symbIoTe, IdO, intergiciel, ressources IdO, plateformes IdO, solutions IdO, systèmes tiers, interopérabilité de l’IdO, environnements intelligents

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application