Skip to main content

Detecting and ANalysing TErrorist-related online contents and financing activities

Article Category

Article available in the folowing languages:

Écumer le côté obscur du web à la recherche d’activités terroristes

Les terroristes utilisent Internet pour faire de la propagande, grossir leurs rangs et soutenir leurs activités. Alors que les organisations terroristes s’enfoncent de plus en plus loin dans les tréfonds d’Internet, les forces de l’ordre doivent avoir recours à des technologies de plus en plus puissantes pour détecter leurs infâmes stratagèmes et perturber le financement de leurs actes. DANTE a mis au point des systèmes avancés d’extraction de données et d’analyse pour aider les autorités à combattre ce fléau.

Sécurité

À l’ère d’Internet, les terroristes exploitent de plus en plus les technologies. Le réseau mondial est devenu un outil puissant pour les organisations terroristes, car il leur permet de faire de la propagande, de recruter de nouveaux membres et de financer et planifier leurs activités. Ces dernières années, les terroristes se sont rabattus sur le Web profond et le Dark Net, se rendant invisibles aux yeux des forces antiterroristes. Pour aider les forces de l’ordre européennes à lutter contre cette menace persistante pour la société, DANTE a créé des solutions efficaces, efficientes et automatisées d’exploration et d’analyse de données ainsi qu’un système intégré permettant de détecter, récupérer, collecter et analyser une énorme quantité d’informations multimédias et multilingues hétérogènes et complexes liées au terrorisme. Le système fonctionne en «faisant des liens» entre des activités en ligne discrètes et apparemment sans rapport entre elles, afin d’identifier les terroristes potentiels. À la recherche des suspects Il est possible de détecter, d’analyser et de suivre les groupes, chefs et acteurs suspects à différents niveaux, notamment sociologique, criminologique et psychologique, afin d’identifier des modèles de comportement. Le cadre et la plateforme DANTE ont la capacité de recueillir, de suivre et d’analyser les informations provenant de messages, de fichiers et de données échangés en ligne. Ces dispositifs permettent aux utilisateurs de traquer les agissements des personnes sur le Web d’accès public ainsi que leur passage du Web d’accès public au Dark Net et vice versa, même si elles changent d’identité. «Il est crucial d’identifier et de reconnaître l’identité réelle des personnes qui se cachent derrière les comptes virtuels», déclare M. Ernesto La Mattina, directeur de l’unité du renseignement de sécurité chez Engineering Ingegneria Informatica et coordinateur du projet DANTE. Le système traduit automatiquement les textes de plusieurs langues vers l’anglais et résume les informations. Les algorithmes de traitement automatique du langage naturel traitent et extraient les informations pertinentes. Ce système est capable de découvrir des messages codés et d’effectuer une analyse linguistique détaillée ainsi qu’une analyse comparative de textes. Les contenus multimédias renferment également beaucoup d’informations pertinentes sur les activités et les événements. «L’un des défis du projet consiste à identifier et regrouper/classer automatiquement ces activités pour reconstituer la chaîne», explique M. La Mattina. Grâce à la vidéo et aux images, DANTE peut déceler les altérations et les falsifications, détecter et identifier les personnes ainsi que les dessins tels que les logos et les tatouages. Les événements et les concepts peuvent également être reconnus automatiquement. Lors de l’analyse audio, DANTE est en mesure de discerner les langues, de traduire de plusieurs langues directement en format texte et d’identifier les locuteurs et les sons. L’argent est le nerf de toute activité terroriste; la perturbation des rentrées financières est dès lors un élément clé de la lutte antiterroriste. Les terroristes mènent des campagnes de collecte de fonds en ligne pour soutenir leurs activités et celles d’autres organisations illégales. Un autre canal de financement important est le trafic illégal qui a lieu via Internet – en particulier la vente de drogues illicites et d’armes sur les marchés «dark». «DANTE contribue à l’identification des campagnes de financement du terrorisme sur Internet en détectant les transactions financières anormales et tente d’associer les suspects à l’identité numérique (et ensuite réelle) des auteurs», explique M. La Mattina. Faire passer le mot La plateforme DANTE a déjà été testée et utilisée par les quatre forces de l’ordre impliquées dans le projet: ITCC (Carabinieri, Italie), PJ (Policia Judiciaria, Portugal), GUCI (Guardia Civil, Espagne) et CAST (Home Office CAST, Royaume-Uni). Le bouche-à-oreille a également attiré l’attention des services de sécurité étrangers, qui ont demandé à essayer le logiciel. DANTE est largement connu dans toute l’UE et environ 3 000 agents ont eu recours à ses outils et services. Les retours d’expériences des enquêteurs qui ont testé la plateforme ont été très positifs. «DANTE est une franche réussite», conclut avec enthousiasme M. La Mattina.

Mots‑clés

DANTE, terroriste, finance, application de la loi, dark web, dark net, identités

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application