Skip to main content

Edu-Arctic – Innovative educational program attracting young people to natural sciences and polar research

Article Category

Article available in the folowing languages:

Faire entrer la recherche arctique en salle de classe pour inspirer et motiver les jeunes européens

L’Arctique, rien que le nom de la région évoque des images d’un environnement éloigné et vierge, dangereux et magique. Quel élève ou étudiant ne voudrait pas communiquer avec des spécialistes de l’Arctique, et quelle meilleure façon d’amener les sciences, la technologie, les mathématiques et l’ingénierie de façon vivante en salle de classe? Le projet EDU-ARCTIC a fait le lien et s’est attelé à cette tâche.

Société

L’objectif du projet EDU-ARCTIC de l’UE était de fournir un programme à grande échelle, conçu sur mesure, pour renforcer l’enseignement des sciences dans les écoles. Le projet a utilisé des outils en ligne novateurs pour amener la recherche arctique directement en salle de classe grâce à plus de 500 leçons en ligne, du matériel interactif et des réunions facilement accessibles avec des scientifiques et des experts travaillant dans le domaine de la recherche polaire. Pour s’assurer de la pleine participation des étudiants, le projet a même proposé de gagner un séjour dans une station de recherche scientifique établie dans l’Arctique. «Nous avons atteint beaucoup plus d’écoles et de pays que ce que nous avions prévu au début du projet. Alors que nous ambitionnions de mettre en œuvre le programme dans les écoles de 10 pays de l’UE, EDU-ARCTIC a en fait été présent dans 60 pays et sur cinq continents», se réjouit Agata Goździk, coordinatrice d’EDU-ARCTIC. Le projet peut compter sur un réseau de plus de 1 200 éducateurs provenant de plus de 800 écoles, et sur les commentaires positifs émis par les participants. Au cours du projet, l’équipe a organisé plusieurs sessions de formation et ateliers pour les enseignants. Trois, en particulier, ont retenu l’attention: «Nous avons fait venir 70 éducateurs de 26 pays à trois forums pour éducateurs en France, en Norvège et en Pologne. Ils ont eu l’occasion non seulement d’être formés à l’utilisation pratique des composantes du projet EDU-ARCTIC, mais aussi de participer à des conférences sur la recherche polaire exploratoire. Ils ont été nommés ambassadeurs EDU-ARCTIC et ont contribué à renforcer la diffusion du projet», ajoute Mme Goździk. Les enseignants ont accueilli favorablement cette nouvelle approche interactive: «L’ensemble du programme pourrait être décrit comme un voyage en vue de rassembler des connaissances et d’inspirer les étudiants à en faire de même, en particulier concernant l’Arctique. Heureusement, ce voyage est sans fin», a déclaré Stelianos Anastasopoulos, un enseignant en Grèce. Georgeta Cozma, éducatrice en Roumanie, estime que le projet EDU-ARCTIC est une école universelle, un laboratoire éducatif en phase avec le 21e siècle: «Nous pensons que de nombreuses voies de collaboration inter- et transdisciplinaires entre étudiants, enseignants et communautés ont été ouvertes grâce à ce projet et il s’agit là d’un parfait exemple de vraie mondialisation.» Les enseignants peuvent s’appuyer sur plus de 500 leçons en ligne provenant de stations ou d’instituts de l’Arctique qui s’occupent de recherche polaire. Certains chercheurs étaient très enthousiastes au sujet des webinaires, tandis que d’autres, explique Mme Goździk, ont eu besoin d’un peu plus de temps pour s’habituer à cette forme de communication avec les jeunes. «Quand cela était possible, nous avons proposé des activités interactives (principalement des quiz et des fiches d’exercice en ligne), et les étudiants ont été encouragés à poser de nombreuses questions. Ils se sont particulièrement intéressés aux conditions de vie et de travail dans les stations polaires. Nous avons reçu des questions sur des sujets scientifiques et liés à la vie quotidienne, par exemple comment survivre dans l’Arctique, ce que font les scientifiques pendant leur temps libre, mangent-ils de la viande d’ours polaire et ainsi de suite», déclare Mme Goździk. De nombreuses composantes du programme EDU-ARCTIC sont disponibles sans inscription: Polarpedia, qui présente les termes utilisés pour décrire les phénomènes polaires et la terminologie scientifique, la section Jeux et Quiz, les cartes et les mesures. Les retransmissions des leçons en ligne sont disponibles sur YouTube. Pour participer à une leçon en ligne ou soumettre un projet pour le concours Arctique, les enseignants doivent s’inscrire et remplir un processus en ligne simple, sans documentation papier. Mme Goździk explique: «EDU-ARCTIC a fait intervenir non seulement différents domaines de travail et disciplines, mais aussi différentes cultures et traditions, car nous provenons de diverses régions (trois partenaires de l’Arctique et de la région subarctique, trois partenaires d’Europe centrale) et représentons diverses approches institutionnelles (des instituts de recherche, une université et des PME). Au vu du réseau que nous avons construit et des nombreux avis positifs des enseignants et des étudiants, nous sommes convaincus que l’effet final a valu tous les efforts déployés dans le programme EDU-ARCTIC.»

Mots‑clés

EDU-ARCTIC, leçons en ligne, matériels interactifs, Arctique, quiz en ligne, fiches d’exercice, recherche polaire, concours Arctique

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application