CORDIS
Résultats de la recherche de l’UE

CORDIS

Français FR

Moving towards Life Cycle Thinking by integrating Advanced Waste Management Systems

Informations projet

N° de convention de subvention: 688995

État

Projet en cours

  • Date de début

    1 Juin 2016

  • Date de fin

    29 Février 2020

Financé au titre de:

H2020-EU.3.5.4.

  • Budget total:

    € 10 521 412,35

  • Contribution de l’UE

    € 8 818 556,12

Coordonné par:

FUNDACION DEUSTO

Français FR

Des solutions éco-innovantes pour valoriser les déchets

L’expression anglaise «waste not, want not» (qu’on pourrait traduire par «ne pas gaspiller pour ne pas manquer») prend un nouveau sens grâce à des recherches financées par l’UE qui encouragent l’utilisation circulaire des ressources. Une équipe multinationale travaille activement à la mise au point de nouvelles solutions de gestion des déchets.

Changement climatique et Environnement
Société
Énergie
© Joao Dinis

On connait désormais les limites de l’utilisation continue de nombreuses ressources naturelles issues de notre environnement. De ce point de vue, le projet Waste4Think contribue à faire progresser les solutions éco-innovantes qui préviendront l’épuisement des ressources et soutiendront de nouvelles approches de la valorisation des déchets, et notamment des biodéchets et des couches pour bébés. Dans une vidéo qui marque une étape clé du projet Waste4Think, sa coordinatrice, Ainhoa Alonso, déclare: «Waste4Think propose un nouveau paradigme pour les systèmes de gestion des déchets. Il s’agit d’abandonner les schémas de gestion traditionnels pour favoriser des stratégies circulaires, transformant ainsi les rebuts en une opportunité de créer de nouveaux produits et services.» Pour ce faire, l’équipe développe et pilote actuellement 20 solutions éco-innovantes qui couvrent l’ensemble de la chaîne de valorisation des déchets.

De la réflexion à l’action

Les solutions écologiques du projet, aussi nombreuses que variées, sont actuellement en démonstration dans les zones urbaines de Halandri (Grèce), Zamudio (Espagne), Seveso (Italie) et Cascais (Portugal). Ces sites pilotes présentent des caractéristiques sociales, démographiques et géographiques et des niveaux d’industrialisation très hétérogènes. Il est important de noter que ces quatre villes sont également confrontées à des réalités très différentes en matière de gestion des déchets. Halandri et Seveso se trouvent en effet aux deux extrémités du spectre des «déchets urbains triés», la première affichant un taux de tri de seulement 11 % et la seconde de 70 %. Les solutions Waste4Think doivent donc appliquer des approches différentes pour atteindre le même objectif d’augmentation des déchets triés. Ainsi, les sites espagnol (30 %) et italien ont misé sur des instruments économiques et des actions sociales, tandis qu’au Portugal (30 %), les mesures prises visent à optimiser la collecte des déchets pour réduire l’impact environnemental des processus de collecte. Enfin du côté grec, les actions comprennent l’établissement d’un système avancé de collecte des déchets et l’exploitation des biodéchets. Sur ce dernier point, Mme Alonso note: «Dans le cas de Halandri, pour les biodéchets, nous avons consolidé la collecte de deux nouvelles fractions afin de fabriquer un nouveau produit appelé FORBI [pour Food Residue Biomass, ou, en français, biomasse de résidus alimentaires], utilisé pour produire du biogaz qui alimente les camions qui collectent cette fraction, et la boucle est bouclée.» La deuxième solution innovante consiste en une nouvelle usine de traitement destinée à la valorisation des couches pour bébé, qui permettra de fabriquer du biogaz et de récupérer les polymères présents dans ce produit.

Une histoire qui ne cesse de s’écrire

Dans le cadre de ses efforts pour promouvoir une transformation majeure des modèles existants de gestion des déchets, Waste4Think a développé la méthodologie holistique WESTE, pour Waste Environmental, Social, Technical and Economic data assessment (voir Deusto Social Impact Briefings 2017). Elle peut être appliquée pour comparer les niveaux de durabilité des services de gestion des déchets mais également pour suivre les actions mises en œuvre. À cette fin, la Waste4Think-Suite a été développée sur la plateforme en source ouverte FIWARE pour collecter et gérer toutes les informations relatives à la gestion des déchets fournies par les différents systèmes humains de l’Internet des objets et de l’Internet des humains. Une carte d’histoire inspirante et colorée donne une vision détaillée de ce modèle. Fidèle à l’engagement du projet d’impliquer les citoyens, elle permet également aux utilisateurs de découvrir les différents outils, applications et matériels qui contribuent à concrétiser le passage à une économie circulaire. Il est prévu que les travaux en cours du projet débouchent sur une augmentation de 20 % du tri des déchets et sur une réduction de respectivement 10 %, 8 % et 10 % des coûts de gestion, de la production de déchets et des émissions de gaz à effet de serre. À terme, les partenaires du projet envisagent également l’édification d’une ville virtuelle qui intègre toutes les solutions Waste4Think.

Mots‑clés

Waste4Think, déchets, gestion des déchets, solutions éco-innovantes, valorisation, économie circulaire, biodéchets, utilisation circulaire des ressources, émissions de gaz à effet de serre, WESTE, FIWARE, IdO, Internet des humains, citoyens

Informations projet

N° de convention de subvention: 688995

État

Projet en cours

  • Date de début

    1 Juin 2016

  • Date de fin

    29 Février 2020

Financé au titre de:

H2020-EU.3.5.4.

  • Budget total:

    € 10 521 412,35

  • Contribution de l’UE

    € 8 818 556,12

Coordonné par:

FUNDACION DEUSTO

Ce projet apparaît dans...