Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Dites adieu aux bouteilles en plastique et fabriquez votre eau minérale chez vous

Plus de 480 milliards de bouteilles en plastique ont été vendues en 2016 et seulement la moitié d’entre elles ont été collectées en vue d'être recyclées, avec des impacts néfastes pour la planète et même la santé humaine. Un projet financé par l’UE pourrait remédier à cette situation de manière radicale, en fournissant une eau minérale propre et pure à partir de celle de votre robinet.

Changement climatique et Environnement

Le plastique a eu un impact radical sur nos vies en améliorant notre confort personnel via ses applications multiples. Cependant, il tend à envahir de plus en plus notre écosystème — et nos organismes. La plupart des individus en Europe ont accès à une eau du robinet propre. Tirant parti de ce fait, le projet RE‑WATER, financé par l’UE, a mis au point un système innovant à installer simplement sur un plan de travail. Un peu comme une machine à café à dosettes, Retap Pure produira une eau minérale alternative respectueuse de l’environnement et ayant le goût de l’eau en bouteille attendu par les consommateurs. Voir la forêt et pas seulement les arbres Un mode de vie actif et l'attrait pour les prétendus bénéfices pour la santé des eaux minérales commercialisées ont contribué à la multiplication par deux de la consommation d’eau en bouteille dans le monde en dix ans. Selon Lars Brøndum Petersen, coordinateur du projet, cette consommation est passée de 212 milliards de litres en 2007 à 391 milliards en 2017, et elle devrait atteindre les 500 milliards d’ici 2021, soit 20 000 bouteilles vendues toutes les secondes. Les consommateurs sont peut‑être contents, mais le recyclage ne parvient pas à suivre la cadence. Les déchets plastiques qui en découlent menacent les océans, les littoraux, les organismes aquatiques et la santé humaine. On estime qu’entre 5 et 13 mille milliards de tonnes de plastique finissent dans les océans chaque année. De plus, il faut environ sept litres d’eau pour produire un litre d’eau en bouteille. En outre, les 212 milliards de litres d’eau en bouteille vendus en 2007 ont nécessité 54 millions de barils de pétrole pour être produits, soit environ 2 000 fois plus que ce qui est nécessaire pour fournir le volume d’eau du robinet équivalent. Ajoutez à cela l’empreinte carbone associée au transport par avion, bateau, train et camion vers les points de vente, et vous obtenez un impact environnemental des bouteilles d’eau gigantesque. Une solution simple avec un impact potentiel énorme Le financement par l’UE du projet RE‑WATER a permis d’évaluer la faisabilité technique de la Retap Pure Machine, un simple appareil de comptoir qui extrait l’eau potable du robinet, retire le chlore ajouté pour sa désinfection, et renforce sa teneur en minéraux. Cet appareil est équipé d'un filtre carbone, d'un système d'osmose inversée et d'une technologie de minéralisation renforcée qui utilise des capsules Retap Pure pour l’infusion de tout un éventail de composés minéraux répondant aux goûts des consommateurs. Orienté vers le marché Le projet RE‑WATER a permis de finaliser ce produit et de le tester dans un environnement opérationnel. Les tests ont démontré sa conformité aux normes européennes et ont donné lieu à une certification CE. L’équipe a réveillé la conscience des groupes industriels cibles et a établi une collaboration avec les parties prenantes clés. Sa stratégie de marché bien définie devrait garantir un lancement de produit fructueux avec un impact élevé. Selon M. Brøndum Petersen, «le marché pour Retap Pure correspond au marché international des solutions de purification de l’eau pour les ménages et les professionnels, qui est estimé en 2019 à 18,7 milliards d’euros. Il est prévu que ce marché se développe rapidement au cours de la prochaine décennie, sa valeur étant estimée à 23,5 milliards d’euros d’ici 2022». Les parties prenantes ont fait preuve d’un vif intérêt en prévoyant de mettre Retap Pure Machine sur le marché d’ici 2021 et d’achever les plans de RE‑WATER la même année. En révolutionnant la façon dont l’eau minérale purifiée est produite, les résultats de RE‑WATER pourraient avoir un impact considérable et presque inestimable sur l’environnement, les écosystèmes et la santé humaine.

Mots‑clés

RE‑WATER, eau, eau en bouteille, minéral, Retap, plastique, recyclage, environnement, capsules, osmose inversée, filtre carbone, chlore

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application