Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Recyclage des moquettes usagées

Actuellement, les moquettes usagées provenant à la fois des particuliers et de l'industrie sont évacuées vers les décharges et les incinérateurs de déchets urbains solides. La Communauté Européenne a pour ambition dans les années à venir, de supprimer graduellement le recours aux décharges et de promouvoir le recyclage matériel, chimique et thermique des déchets. Guidés par ces préoccupations environnementales, les responsables du projet de recyclage des moquettes usagées (RECAM) se sont attachés au développement d'un système économique à long terme et justifié sur le plan écologique de gestion des moquettes usagées.

Changement climatique et Environnement

Chaque année, en moyenne 1,6 millions de tonnes de moquettes usagées sont évacués vers les décharges et les incinérateurs de déchets urbains solides de la Communauté Européenne. On peut s'attendre à ce que les décharges soient progressivement réservées à l'entreposage de déchets sans danger pour l'environnement. Si aucun système alternatif n'est développé pour gérer l'élimination des moquettes usagées, la technologie d'incinération des déchets urbains solides deviendra, malgré son coût assez élevé, la seule solution envisageable. La Commission Européenne a prévu, dans les prochaines années, d'accorder la priorité au recyclage matériel, chimique et thermique des déchets. Les moquettes sont composées d'un certain nombre de matières premières de valeur comme les polymères, les fibres naturelles (laine) et les matières de remplissage inorganiques (craie). Le RECAM, un système de gestion des déchets économique et respectueux de l'environnement, a été développé pour les moquettes usagées. Il s'agit d'un système durable de recyclage en circuit fermé qui permettra la réutilisation des matériaux (sous forme de matière, de charge d'alimentation chimique ou d'énergie), la promotion de la protection environnementale (les ressources naturelles non renouvelables seront moins sollicitées et donc mieux préservées) et l'obtention d'une faisabilité économique et technologique (compétitivité à long terme). Les résultats du projet ont montré qu'une mise en oeuvre intégrale du système RECAM permettait de réduire de 30% les frais de gestion relatifs aux moquettes usagées. Le système permet également d'effectuer une récupération énergétique à partir des flux résiduels de moquettes usagées, lesquelles sont utilisées au titre de combustibles solides alternatifs par les industries de transformation (principalement les fours à ciment et les centrales électriques fonctionnant au charbon). En estimant que le système recycle chaque année 1 million de tonnes de moquettes usagées, la quantité de combustibles fossiles préservée équivaudra à la consommation énergétique moyenne de 100 000 foyers. RECAM est un système complet qui englobe toutes les étapes nécessaires, de la collecte et de l'organisation logistique au recyclage des matériaux de valeur et à la récupération d'énergie à partir des flux de déchets résiduels, sans oublier les technologies utilisées pour identifier, trier, nettoyer, réduire en taille, séparer et purifier tous les composants matériels. Cette technologie hautement innovante peut ouvrir de nouveaux horizons à la récupération de produits arrivés au terme de leur cycle de vie.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application