Skip to main content

Article Category

Article available in the folowing languages:

Comment augmenter l'efficacité globale du réseau ferroviaire européen?

Dans le cadre du programme Brite-Euram, la Commission européenne a lancé et apporté son soutien économique à un projet de recherche dont le but est de décrire et modéliser l'interaction sur le long terme entre les trains à grande vitesse et/ou les trains de marchandises et les voies ferrées aménagées. Le fait de déterminer les paramètres optimaux pour la conception et l'entretien des voies entraînera une réduction des coûts de construction et de maintenance et améliorera également le confort et la sécurité.

Technologies industrielles

Le ballast, un matériau granulaire principalement composé de pierres, est utilisé pour servir de fondation aux voies ferrées. Il constitue l'interface nécessaire pour répartir les charges et fixer la voie ferrée. Même si le ballastage constitue la technique la plus courante et la plus économique pour poser des voies, de sérieux problèmes de dégradation continuent à survenir, notamment lorsque la voie est utilisée par des trains à grande vitesse ou des trains de marchandises. Le projet Eurobalt a pour objectif de déterminer, modéliser et comprendre quels sont les paramètres qui, dans l'interaction train/voie, sont les principaux responsables de telles dégradations intempestives. Les participants au projet, les administrations ferroviaires européennes, les universités et les industries ferroviaires, ont fondé leurs recherches sur l'hypothèse réfléchie et basique selon laquelle la détérioration de la géométrie de la voie est provoquée par l'affaissement du ballast. Conséquence immédiate, la rigidité de la voie joue un rôle crucial et une meilleure compréhension de ce paramètre est extrêmement importante. Un véhicule spécial (Track Loading Vehicle) a donc été conçu, constituant un prototype très intéressant capable de mesurer la rigidité de la voie tout en se déplaçant sur les voies ferrées. Les résultats de l'expérience ont montré une forte corrélation entre le profil de rigidité de la voie et la qualité géométrique de celle-ci, prouvant sans aucun doute l'existence d'une relation entre les deux. Basés sur les résultats des tests, des modèles paramétriques perfectionnés ont ensuite été proposés, afin d'optimiser la conception et la maintenance des voies. Une série de spécifications finales a également été présentée, dans le but d'aider à la construction des futures voies. Même si le problème des voies existantes reste ouvert, le projet Eurobalt a permis de faire des progrès considérables en termes de compréhension du comportement des voies ballastées. Aujourd'hui, des critères objectifs sont mis à disposition pour décider comment construire les nouvelles voies ferrées. En outre, l'établissement d'une relation entre plusieurs paramètres de véhicule et de voie et les exigences de maintenance à long terme aideront certainement à réduire les coûts actuels.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application