Skip to main content

Prediction of shock status using open flow approaches with biosensor detection

Article Category

Article available in the folowing languages:

Des biocapteurs pour surveiller les patients dans un état critique

L'évolution des patients dans un état critique pourra désormais être suivie par des biocapteurs capables de prévoir la survenance d'un état de choc.

Santé

Un état de choc est caractérisé par un dysfonctionnement métabolique important, provoqué par une hypoxie tissulaire (apport en oxygène insuffisant). Grâce aux biocapteurs mis au point, capables d'observer en permanence les changements métaboliques intervenant dans les tissus, les patients se trouvant dans un état critique pourront être beaucoup mieux suivis. Dans le cadre de ce projet, des biocapteurs pour le lactate et les autres métabolites intermédiaires du même cycle tels que le pyruvate, le glucose et le glutamate ont été développées afin de permettre d'évaluer l'état de santé du patient et son évolution. Le fonctionnement de ces biocapteurs est basé sur une série de capteurs implantables microfabriqués et miniaturisés, capables d'effectuer un monitorage in vivo ou ex vivo. Ce développement s'appuie principalement sur les barrières - nouvelles et modifiées - constituées par les membranes polymériques et enzymatiques permettant un mesurage direct des métabolites moyennant une manipulation aussi réduite que possible d'échantillons. Cette avancée technologique a permis l'intégration des capteurs grâce à une nouvelle technique de pénétration des tissus, la technique de l'"Open Microflow (microflux ouvert). Ce procédé se base sur une hydratation des tissus grâce à un flux sans pompage, améliorant ainsi les performances in vivo du biocapteur. Les travaux de recherche effectués ont également fourni de nouvelles informations sur l'état de choc.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application