Skip to main content

Routes to Bose-Einstein Condensation at Room Temperature

Article Category

Article available in the folowing languages:

La physique quantique profite aux applications de haute technologie

Le condensat de Bose-Einstein (CEB) évoque l''état d''énergie le plus faible de la matière jamais atteint à des températures extrêmement froides. Une initiative européenne montre que ce phénomène peut être utilisé pour créer de nouvelles matières destinées à plusieurs applications.

Énergie

La recherche en physique quantique a récemment démontré l''état de formation du CEB lors de températures supérieures au zéro absolu. Ceci a encouragé les chercheurs à étudier davantage le phénomène du CEB aux niveaux expérimental et théorique et à formuler son éventuelle application. Les nouvelles applications du phénomène du CEB incluent des produits de haute technologie tels que les lasers à polaritons pour lecteurs CD et DVD et imprimantes laser, les nouveaux éléments micro électroniques à base d''oxyde et de carbone utilisés pour la mémoire vive d''un ordinateur (RAM) et pour les unités de processeurs (CPU).L''objectif clé du projet européen ROBOCON («Routes to Bose-Einstein Condensation at Room Temperature») est d''étudier la faisabilité d''un phénomène quantique tel que le CEB sous différents systèmes. Le projet s''est concentré sur les systèmes à base de carbone, comme le graphite, les nanotubes et les oxydes proches de la transition métal - isolant. Le projet s''est aussi penché sur les chocs entre les excitons et les polaritons dans les semi-conducteurs.La supraconductivité et la condensation CEB, ainsi que les différents phénomènes de transport ont été étudiés sur le graphite dans des environnements à force magnétique très élevée. Des films céramiques avec une structure en bronze de tungstène quadratique (BTQ) ou en oxyde de ZnO et WO ont été préparés ce qui a démontré la possibilité d''obtenir un phénomène de CEB à température ambiante. L''observation des polaritons - moitié matière, moitié particules légères - prouvant l''évidence du phénomène du CEB à température ambiante reste la principale réussite du projet à ce jour.Les découvertes du projet ROBOCON ouvrent de nouvelles perspectives à l''application de la physique quantique sur le phénomène du CEB dans le cadre des sciences des matériaux. L''utilisation des résultats du projet devrait permettre de progresser sur le créneau des applications technologiques.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application