Skip to main content

Identification and validation of novel drug targets in Gram-negative bacteria by global search: a trans-system approach

Article Category

Article available in the folowing languages:

Résoudre le problème de la pharmacorésistance des bactéries

Les bactéries multirésistantes (MR) posent une menace importante à la santé publique dans le monde entier. Le manque de nouveaux médicaments antibactériens disponibles sur le marché renforce la propagation d'infections MR.

Santé

La pénurie d'antibiotiques contre les infections MR provoquées par les bactéries à Gram négatif est particulièrement importante. Les bactéries de ce groupe sont la principale cause de décès parmi les patients souffrant d'infections nosocomiales. La structure cellulaire des bactéries à Gram négatif les rend particulièrement difficiles par rapport aux organismes à Gram positif. Les antibiotiques existants ciblent des mécanismes ou des structures essentielles à la survie ou la croissance bactérienne. Cela offre une solution rapide mais entraîne aussi une possibilité de sélection des bactéries MR. Les autres stratégies ciblent les mécanismes associés au développement de l'infection. L'UE a financé le projet ANTIPATHOGN pour découvrir de nouvelles cibles et thérapies qui n'entraîneraient pas de pharmacorésistance. ANTIPATHOGN a étudié les mécanismes associés à la pathogénécité des bactéries à Gram négatif pour découvrir de nouvelles cibles médicamenteuses, ou des associations de cibles et des composants actifs contre ces bactéries. Les chercheurs se sont concentrés sur des bactéries MR prioritaires comme Pseudomonas aeruginosa, Escherichia coli, Acinetobacter baumannii, Helicobacter pylori et Stenotrophomonas maltophilia. Une réalisation importante d'ANTIPATHOGN a été la création d'une base de données de réseaux d'interaction (intéractomes) de protéines disponibles pour les bactéries à Gram négatif. Le consortium a identifié phénotypiquement et a validé 18 cibles antimicrobiennes potentielles chez les bactéries à Gram négatif et a découvert des médicaments contre deux d'entre elles. Deux de ces cibles sont essentielles à la croissance bactérienne, alors que les 16 autres sont impliquées dans différents mécanismes associés à la virulence ou à la résistance. Des tests de dépistage cellulaire ont identifié 33 produits naturels dotés d'une activité antimicrobienne, dont 3 nouveaux composants. Des études complémentaires confirmeront le potentiel de ces cibles et composants pour le développement de médicaments antimicrobiens.Les résultats du projet ont été présentés lors de 19 conférences scientifiques et ont produit 54 publications dans des revues scientifiques de haut niveau. Les informations sur les nouveaux développements d'ANTIPATHOGN sont disponibles sur le nouveau site web. Les bases de données et les outils générés par ANTIPATHOGN constituent une contribution fondamentale à la plateforme de connaissances sur les bactéries MR. Le consortium a fourni de nouveaux renseignements sur la biologie des bactéries à Gram négatif et les a transformés en instruments pouvant être utilisés pour le développement de nouveaux médicaments contre les bactéries MR.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application