Skip to main content

ROBOTics for Development Of Cognition

Article Category

Article available in the folowing languages:

Le côté humain des robots

Un réseau multinational de formation de doctorat a aidé plusieurs post-doctorants et doctorants à progresser de manière impressionnante dans le domaine de la robotique développementale.

Technologies industrielles

Dans les décennies qui viennent, des robots humanoïdes pourraient aider les hommes de diverses manières, par exemple en aidant les personnes âgées à leur domicile, en promenant le chien ou en sauvant des vies lors de catastrophes. La robotique cognitive sur systèmes humanoïdes n'en est qu'à ses débuts, mais une nouvelle institution universitaire espère la faire progresser. Le projet ROBOT-DOC (Robotics for development of cognition), financé par l'UE, a supervisé la création du RobotDoc Collegium, considéré comme le leader européen de la formation doctorante dans ce domaine. Le projet s'intéresse à la robotique développementale en étudiant les enfants, et a posé les bases d'une formation et d'une recherche post-doctorantes de pointe dans ce domaine. Il a tenu compte de l'interdisciplinarité considérable du sujet, rapprochant la robotique cognitive, l'informatique, la science cognitive, la psychologie du développement et les neurosciences. Pour cela, il a établi dans le Collegium des nœuds de formation ciblant des domaines spécifiques de recherche. Durant ses 4 années d'activité, le projet a engagé 13 boursiers et 5 chercheurs pour suivre le programme de formation et ses diverses étapes. Pour atteindre leurs buts, les boursiers et les chercheurs ont participé à des ateliers et des sessions d'université d'été très ciblés, et ils ont été directement impliqués dans l'organisation de deux conférences. Les boursiers ont bénéficié du soutien d'une équipe interdisciplinaire de superviseurs ainsi que de sessions individuelles de mentorat. Le projet a aussi mis en place le groupe des RobotDoc Associate Fellows, constitué de plus de 30 chercheurs et boursiers externes, d'UE et d'ailleurs, qui a notablement contribué à atteindre ses objectifs. Les boursiers ont publié les résultats de leurs travaux dans de nombreuses revues, participé à de nombreuses conférences internationales, et généré des connaissances intéressantes et passionnantes sur la robotique humanoïde. Plusieurs boursiers ont été distingués pour leurs publications, et ont présenté leurs résultats dans des journaux nationaux et internationaux, à la radio et en ligne (p.x. dans le New Scientist). Le réseau de formation RobotDoc Collegium, doctorant et multinational, a fait progresser la robotique cognitive développementale et posé de solides bases pour la formation d'un nombre croissant de chercheurs et d'ingénieurs dans ce domaine. Il a ainsi financé deux nouveaux réseaux de doctorat Marie Sklodowska-Curie, SECURE ETN qui s'intéresse à sécuriser les interactions entre les robots humanoïdes et les gens, et APRIL European Industrial Doctorate pour une formation trans-sectorielle intense en partenariat avec Aldebaran Robotics (le constructeur des robots NAO et Pepper).

Mots‑clés

Robotique développementale, robots humanoïdes, robotique cognitive, science cognitive, psychologie du développement

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application