Skip to main content

Quality and costs of primary care in Europe

Article Category

Article available in the folowing languages:

Privilégier les soins primaires

Des chercheurs européens ont mis au point une nouvelle méthodologie d'étude de différents modèles de soins primaires en UE. Le cadre qu'ils proposent facilitera les prises de décision et soutiendra une politique basée sur des preuves dans l'objectif d'améliorer la fourniture des soins médicaux.

Santé

Le projet 'Quality and costs of primary care in Europe' (EUPRIMECARE), financé par l'UE, a conçu des méthodes de comparaison transnationale entre les modèles de soins primaires en Europe. Ciblée sur l'Allemagne, l'Estonie, l'Espagne, l'Italie, la Lituanie, la Hongrie et la Finlande, cette approche unique a permis de mesurer les coûts et d'évaluer la qualité sous différents angles. Les informations rassemblées ont ensuite servi pour analyser les liens entre ces deux aspects et rédiger un ensemble de recommandations en vue d'augmenter la valeur des soins primaires. Les descriptions des modèles de soins primaires étaient basées sur un cadre couvrant plusieurs domaines: finances, réglementation, paiements, organisation et comportement. Des facteurs tels que le financement, la propriété, les installations et l'accès aux spécialistes ont été pris en compte pour classer les modèles de soins primaires. L'étude initiale des systèmes de mesure des dépenses globales a révélé des différences majeures au niveau des systèmes comptables nationaux qui ont, dès le départ, compliqué les comparaisons. Concernant les coûts individuels, plusieurs situations cliniques (vignettes) ont été développées et les différents éléments de coût ont été identifiés en s'appuyant sur les dépenses dans le temps associées à chaque activité. Cette micro-approche a constitué un module essentiel de comparaison précise des coûts des différents pays ou modèles. Concernant la qualité, le processus d'évaluation a été lancé en rassemblant des informations émanant des groupes d'intérêts de patients et professionnels. Ces discussions ont permis d'organiser une enquête auprès de la population et des professionnels dans le but d'étudier l'accès, l'égalité, l'adéquation et la satisfaction des patients et des professionnels. Pour étudier les liens entre le coût et la qualité, les membres du projet se sont basés sur les informations précédemment collectées (micro vignettes, enquêtes et dossiers cliniques), ainsi que sur les objectifs en matière de soins primaires pour chaque modèle. Ils ont ainsi prouvé qu'il était possible d'apporter des améliorations en tenant compte des intérêts des parties prenantes et des coûts des modifications. Le projet a déterminé que les effets des modèles de soins primaires sur la qualité et la rentabilité doivent être évalués par rapport aux autres niveaux de soin. Ce résultat sera utile aux analyses futures. En bref, des services de soins primaires efficaces auront un impact positif sur tout le système de santé grâce à une détection anticipée des maladies, à une réduction des hospitalisations, à des soins moins coûteux et au bon état de santé général de la population. Les systèmes de santé européens subissent des pressions importantes pour répondre aux attentes du public, faire face à la migration et à la mobilité des patients et professionnels de santé et aux implications pratiques de l'élargissement de l'UE. Le projet EUPRIMECARE a mis en évidence la nécessité d'un cadre communautaire adapté à la fourniture de services médicaux sûrs, efficaces et de haute qualité, ainsi que le rôle critique des soins primaires dans la réforme de ces services.

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application