Skip to main content

Potassium:Absolute Chronologies Calibrated Using Really Accurate TIMS Experiments

Article Category

Article available in the folowing languages:

Améliorer la précision de la datation géologique

Un projet financé par l'UE a amélioré la précision estimée d'une période d'évènements géologiques.

Changement climatique et Environnement

Les connaissances des âges détaillés et les durées des évènements et ainsi les vitesses de traitement, sont fondamentaux pour les sciences de la Terre. Comparée aux autres méthodes géochronologiques, la technique de la datation d'argon-argon peut déterminer l'âge de roches riches en potassium depuis même la formation de la Terre. Néanmoins, cette technique contient des erreurs systématiques qui produisent des dates avec des incertitudes d'environ 2,5 %. La recherche menée par le projet K:ACCURATE («Potassium:Absolute chronologies calibrated using really accurate TIMS experiments»), financé par l'UE, a aidé à renforcer la précision des estimations en corrigeant les mesures d'argon effectuées en 1960 et 1970. Les scientifiques ont développé une norme isotopique pour la mesure des abondances absolues de potassium-40 qui remontent au Système international des unités. Ils ont ensuite mesuré la quantité absolue du potassium-40 dans les normes minérales. Une nouvelle méthode a été développée dans le cadre d'une tentative visant à déterminer la composition isotopique de potassium dans les matériaux naturels. Cela a permis à des scientifiques d'identifier, pour la première fois, des changements de la concentration de potassium attribuée à la variabilité naturelle. Ainsi, recalculer la constante de désintégration partielle n'était pas possible, étant donné que le matériel utilisé dans les mesures antérieures était inconnu. Cette variabilité devrait mettre en lumière les sujets comme les domaines aussi variés que la formation de pegmatite, les processus de zones de subduction, la salinité d'eau de mer et le poids atomique de potassium. En réduisant l'incertitude à 0,5 %, la datation d'argon-argon est désormais en mesure d'offrir des dates absolues plus précises pour de nombreux évènements géologiques. Ainsi, K:ACCURATE a également daté avec une précision sans précédent la limite Crétacé-Tertiaire.

Mots‑clés

Datation géologique, évènements géologiques, sciences de la Terre, géochronologique, datation d'argon-argon, potassium, expériences TIMS, potassium-40, matériaux naturels, concentration de potassium, variabilité naturelle, limite Crétacé-Tertiaire

Découvrir d’autres articles du même domaine d’application