Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Propositions de nouveaux programmes Education-Formation-Jeunesse de l'UE après l'an 2000

La Commission européenne a adopté des propositions de mise en oeuvre de la nouvelle génération de programmes dans le domaine de l'éducation (SOCRATES), de la formation (LEONARDO DA VINCI) et de la jeunesse. Ces nouveaux programmes commenceront le 1er janvier 2000 pour se termi...

La Commission européenne a adopté des propositions de mise en oeuvre de la nouvelle génération de programmes dans le domaine de l'éducation (SOCRATES), de la formation (LEONARDO DA VINCI) et de la jeunesse. Ces nouveaux programmes commenceront le 1er janvier 2000 pour se terminer le 31 décembre 2004. Pour la mise en oeuvre de ces programmes, la Commission propose un financement global de 3 000 millions d'ECU, dont 1 400 millions d'ECU pour la deuxième phase du programme SOCRATES, 1 000 millions d'ECU pour la deuxième phase du programme LEONARDO DA VINCI, et 600 millions d'ECU pour la mise en oeuvre du plan d'action communautaire "Jeunesse". Il s'agit d'une augmentation globale de 60% par rapport aux budgets des programmes actuels. La proposition implique une véritable refonte des programmes actuels et se caractérise par une concentration des interventions communautaires à un nombre limité d'objectifs, ainsi que par la simplification des procédures opérationnelles. Dans la ligne de sa communication "Pour une Europe de la connaissance" ainsi que des perspectives développées dans l'Agenda 2000, la proposition s'articule autour de la nécessité d'assurer la promotion de l'éducation et de la formation tout au long de la vie pour tous les citoyens d'Europe. Les propositions visent à intégrer trois objectifs principaux: - la promotion de l'emploi, suite aux décisions du Conseil européen prises au Luxembourg, en développant les compétences, - le développement du potentiel de connaissances, afin d'établir des conditions sociales et techniques favorables à la future compétitivité européenne, - l'accès garanti des citoyens à un certain nombre de valeurs, qui renforce leur sentiment d'appartenir à un espace social et culturel commun.