Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Le CES donne son avis sur les programmes spécifiques

L'organisme qui représente les travailleurs et les employeurs européens et d'autres groupes de la société a adopté un avis sur les propositions de la Commission concernant les programmes spécifiques qui seront mis en oeuvre au titre du Cinquième programme-cadre. L'avis a été a...

L'organisme qui représente les travailleurs et les employeurs européens et d'autres groupes de la société a adopté un avis sur les propositions de la Commission concernant les programmes spécifiques qui seront mis en oeuvre au titre du Cinquième programme-cadre. L'avis a été adopté à la session plénière du Comité économique et social qui s'est tenue le 10 septembre 1998, à Bruxelles. Dans son avis, le comité demande qu'un budget beaucoup plus important soit consacré aux programmes que celui adopté par le Conseil dans sa position commune de février 1998. En outre, il affirme que chaque action clé doit disposer de ressources suffisantes pour que la participation permette d'atteindre la masse critique nécessaire pour résoudre les problèmes complexes de manière adéquate. Le CES demande que des mesures soient prises pour veiller à l'efficacité de l'approche intégrée du Cinquième programme-cadre, en utilisant des systèmes de prévision et d'évaluation, des tableaux de tendance, et des mesures de performance pour le contrôle des programmes et des actions clés. Pour être efficaces, les groupes consultatifs doivent être soutenus par un réseau de groupes consultatifs nationaux, en particulier pour éviter la création de clubs exclusifs. Les responsabilités attribuées pour chaque action clé doivent être spécifiées clairement, par des structures de gestion sans ambiguïté et des objectifs définis, assortis de délais donnés. Le Comité souhaite également des critères et procédures d'évaluation harmonisés et transparents pour les propositions, pour permettre à tous un accès facile. Des initiatives d'évaluation pourraient compléter les projets en vue de retirer des avantages pratiques et de résoudre des problèmes communs. Le Comité souligne la nécessité de fournir une formation en compétences nouvelles pour gérer la diversité étendue de disciplines et de secteurs, tout en tenant compte des évolutions en matière de PME, d'utilisateurs finaux et de normalisation, d'innovation et de ressources humaines. Afin d'exploiter au maximum les instruments d'innovation, le rôle des "Cellules d'innovation" de chaque action clé doit être clairement défini, tandis que les procédures de participation des PME doivent être rationalisées et simplifiées. En outre, le CES désire que les actions du programme "Améliorer le potentiel humain "soient plus étroitement liées aux actions clés. Pour finir, il conviendrait, selon le comité, que le programme de recherche nucléaire porte plus sur la sécurité de la fission nucléaire pour assurer la sécurité des centrales nucléaires européennes existantes. Le CES demande également que le rôle du Centre commun de recherche soit clairement défini, pour soutenir les politiques communautaires et promouvoir la qualité, les normes et la protection des consommateurs. De l'avis du Comité, le CCR doit se concentrer sur un nombre limité de domaines d'excellence pour garantir une masse critique, un profil élevé et des résultats pratiques.

Articles connexes