Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Un projet de l'UE pour relancer l'innovation dans la gestion de crise

Le projet DRIVER (Driving Innovation in Crisis Management for European Resilience) rassemble 37 organisations pour développer conjointement des solutions pour une meilleure gestion des crises en Europe.

L'UE, comme n'importe quelle région du monde, est exposée à une variété de crises et de catastrophes. Une crise peut être provoquée par n'importe quel élément déclencheur, comme le changement climatique et les défaillances au niveau des infrastructures, ou encore les attaques terroristes ou les cyberattaques. Ces dernières années, différents mécanismes de coordination, comme les dispositifs de l'UE pour la coordination des situations d'urgence et des crises (EUCCA), ont été établis pour renforcer la capacité de gestion des crises de l'UE. Néanmoins, l'UE est consciente qu'il y a encore beaucoup à améliorer dans les cas de situations de crise, notamment lorsqu'il s'agit d'efficacité et de cohérence, de rapidité de déploiement, de coordination opérationnelle et politique et de visibilité interne et externe. C'est pour cela qu'elle soutient le nouveau projet DRIVER (Driving Innovation in Crisis Management for European Resilience) avec 33,4 millions d'euros en financement dans le 7e PC. Lancé en mai cette année, DRIVER a rassemblé 37 organisations pour développer conjointement les solutions pour une meilleure gestion de la crise en Europe. Se basant sur les résultats des projets de recherche antérieurs, ACRIMAS ET CRISIS, l'objectif de DRIVER est de renforcer la résistance européenne face aux situations de crise et assurer l'innovation durable dans la gestion de crises. DRIVER fait partie de la deuxième phase du projet ACRIMAS (Aftermath Crisis Management System of Systems Demonstration Programme). Pour réaliser ce premier objectif, l'équipe du projet travaillera sur trois actions spécifiques: développer un banc d'essai paneuropéen d'installations d'exercice virtuellement connectées et des laboratoires de crise; développer ensuite un portefeuille d'outils de gestion de crises; et créer une compréhension commune de la gestion de crises en Europe au sein d'une communauté de praticiens spécialisés dans la gestion de crises, de décideurs politiques, de fournisseurs de technologies et de citoyens. Tous ces travaux seront établis dans le coeur du projet DRIVER, qui sera le plus grand projet de recherche sur la gestion de crises et d'innovation en Europe, voire au monde. L'équipe de DRIVER, composée de représentants de l'industrie de la défense et de la sécurité, de la communauté de la recherche et du monde universitaire, des PME, des utilisateurs finaux et plusieurs institutions européennes, s'est réunie pour la première lors de la réunion de lancement en mai. Le plan de travail de DRIVER a été présenté selon l'idée que les capacités de gestion de crises européenne forment déjà un système de systèmes mûr et compétent, composé de systèmes locaux, régionaux, et nationaux pour collaborer dans les différentes configurations avec différents niveaux d'interopérabilité. L'objectif de DRIVER n'est pas de radicalement changer ces capacités mais plutôt de les renforcer. Dans les prochaines années, le consortium transformera ses ambitions en action. Par le biais du banc d'essai paneuropéen d'installations d'exercices virtuellement connectées et de laboratoires de crises, les utilisateurs, les fournisseurs, les chercheurs, les décideurs politiques et les citoyens travailleront sur de nouvelles approches et solutions pour les questions de gestion de crises émergentes. Cela facilitera le développement de capacités et aidera à développer le portefeuille d'outils de gestion de crises. Sous la direction du chef de file de services de TI européen en Espagne, Atos, l'équipe du projet sera également actif dans l'établissement d'une communauté de praticiens de gestion de crises, de décideurs politiques, de fournisseurs de technologies et de citoyens qui partageront une compréhension conjointe de gestion de crises en Europe.

Pays

Espagne