Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

Coopération hi-tech: la réponse à une sécurité des transports efficace

Le projet SECUR-ED vise à établir de nouveaux outils pour accomplir une surveillance de la sécurité vraiment intégrée, tout en assurant les niveaux les plus élevés pour la sécurité des passagers.

Les noeuds de transport tels que les gares ferroviaires peuvent être des endroits difficiles à surveiller pour les services de sécurité. Les gens sont en mouvement constant, les départs et les arrivées ne cessent jamais et la détection des dangers et risques est semblable à la recherche d'une aiguille dans une botte de foin. De plus, les systèmes de sécurité dans les gares ferroviaires ont tendance à être autonomes; autrement dit, ils ne communiquent pas avec d'autres noeuds de transport, voire parfois avec les services de sécurité. En cas d'urgence, cela peut rendre une action coordonnée plus qu'impossible. Un projet majeur financé par l'UE intitulé SECUR-ED, qui devrait s'achever à la fin de septembre 2014, vise à changer tout cela en établissant de nouveaux outils pour accomplir une surveillance vraiment intégrée, tout en assurant les niveaux les plus élevés pour la sécurité des passagers. Avec 39 partenaires et un budget de 40,2 millions d'euros, dont 25,5 millions d'euros de financement de l'UE, SECUR-ED est un des projets de démonstration les plus ambitieux en matière de recherche européenne sur la sécurité. Le projet a démarré en identifiant les moyens possibles pour le personnel de sécurité dispersé dans une ville de partager les informations lors de situations de crise. Les données rassemblées lors de cette phase initiale ont ensuite permis le développement de nouveaux outils innovants pour faire de la coopération plus étroite une réalité. l'un de ces outils concerne un nouveau tableau multi-touch qui permet aux participants de sélectionner des données et de les envoyer aux partenaires afin d'évaluer conjointement toute situation donnée. Le projet SECUR-ED a également oeuvré à l'amélioration de la collaboration interurbaine, et a mené une série de démonstrations pour évaluer la faisabilité et l'efficacité de connecter les réseaux des trains et des voies ferrées à Berlin, à Madrid, à Milan et à Paris. Un tel essai impliquait, par exemple une «fête non autorisée» se déroulant dans un entrepôt à Milan, dont le personnel au centre de contrôle était capable de détecter à l'aide d'une caméra thermosensible et une caméra avec objectif à focale variable .Dans une démonstration de coopération interurbaine potentielle, les chercheurs à Madrid ont transmis une image d'un individu suspect dans les bus de la ville. Les caméras des bus ont pu ensuite comparer les visages des passagers embarquant à celui de l'individu ciblé. Si le visage correspondait, le système diffusait un message automatique au conducteur du bus et au centre de contrôle. À Paris, une manifestation a été organisée pour évaluer l'efficacité de la nouvelle technologie dans la prévention des différentes attaques (explosive, toxique/chimique et radioactive) alors que le réseau et les systèmes TI étaient évalués pour leur vulnérabilité contre les cyber-attaques. Dans l'ensemble, ce projet a le potentiel d'améliorer considérablement la sécurité dans le transport de masse, à travers une technologie de surveillance ciblée et en facilitant une meilleure coopération entre les partenaires en Europe. En effet, la réussite des démonstrations a montré que la collaboration transfrontalière peut être un moyen efficace d'obtenir des résultats. Nous n'en sommes qu'au début de nos recherches; des villes de taille moyenne vont désormais prendre le relais afin d'évaluer leurs propres risques, et de concevoir leurs propres solutions grâce à des démonstrations adaptées. La conférence de clôture de SECUR-ED devrait avoir lieu le 17 septembre à Bruxelles. Par ailleurs, le projet sera présenté à Future Security 2014, la conférence de Berlin, du 16 au 18 septembre, qui abordera la recherche sur la sécurité. Pour plus d'informations, veuillez consulter: SECUR-ED www.secur-ed.eu Fiche d'informations du projet http://www.cordis.europa.eu/project/rcn/98621_en.html

Pays

France

Articles connexes