Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

CORDIS Express: La recherche pour la protection et le partage de notre patrimoine culturel

L'édition de CORDIS Express de cette semaine se penche sur les efforts de recherche qui permettent de mieux préserver, protéger et partager le patrimoine et les arts européens.

Les musées, les galeries et autres centres d'art et de patrimoine d'Europe conservent une multitude de précieux trésors. Notre patrimoine archéologique, répandu dans tout le continent européen, est une riche source d'inspiration et d'information, qui révèle beaucoup sur les civilisations qui nous ont précédés. Cependant nos précieux arts, artéfacts et sites archéologiques antiques doivent être protégés et documentés, restaurés, conservés et présentés d'une manière experte si nous souhaitons les transmettre aux générations futures. Ils sont menacés d'une liste de facteurs: des conditions climatiques défavorables en passant par les plans d'urbanisme majeurs aux dangers naturels et aux méthodes désuètes de gestion et d'échange de données. Des solutions d'éclairage avancées et méthodes pour le contrôle atmosphérique aux matériaux nanotechnologiques pour la conservation, la recherche de pointe d'aujourd'hui peut nous aider à protéger et à préserver les richesses d'antan. Des données à accès libre, un logiciel libre et une conception axée sur l'utilisateur ouvrent également de nouvelles opportunités pour l'amélioration de la documentation et le partage de vastes réserves d'objets historiques et culturels des institutions et musées. Parallèlement, les progrès informatiques dans des domaines tels que les technologies «prêtes-à-porter» et la réalité virtuelle permettent aux utilisateurs d'expérimenter les oeuvres d'art et les civilisations anciennes d'une toute nouvelle façon. D'intéressantes identités culturelles et connaissances du passé sont source d'inspiration à la créativité et à l'innovation. Avec cela à l'esprit, le programme Horizon 2020 cherche à ce que la recherche et l'innovation de abordent les questions de souvenirs, d'identités, de tolérance et de patrimoine culturel. En tant que tel, une des actions de recherche et d'innovation clés pour 2014 et 2015 se concentrera sur les sociétés représentatives: la transmission du patrimoine culturel européen, les utilisations du passé, la modélisation 3D pour accéder à des biens culturels de l'UE. Les appels pour les sociétés représentatives sont désormais ouverts. L'édition CORDIS Express de cette semaine se penche sur les efforts de recherche financés par l'UE qui aident à mieux préserver, protéger et partager le patrimoine et les arts européens. - Des solutions d'éclairage pour protéger les peintures de la chapelle Sixtine - Un outil en accès libre pour partager les données des bibliothèques et des musées d'Europe - Nano-powered boost for stone conservation (uniquement en anglais) - Virtual Museum Transnational Network (uniquement en anglais) - European Museums and Libraries in/of the Age of Migrations (uniquement en anglais) - Material Encounters with Digital Cultural Heritage (uniquement en anglais)

Pays

Belgique