Skip to main content

Article Category

Actualités

Article available in the folowing languages:

De nouvelles solutions de logiciel pour la rationalisation des opérations maritimes

Les chercheurs de l'UE ont mis au point un nouveau logiciel de rapport pour aider le secteur des transports maritimes d'Europe à devenir rentable, tant en coût qu'en temps.

Une nouvelle application logiciel conçue pour simplifier et rendre plus rentables les obligations en matière de rapport pour les opérateurs maritimes a été mise au point à travers le projet EMAR financé par le 7e PC. Le nouveau système, appelé i-Ship, connecte les navires, les opérateurs et les autorités responsables à travers un système de rapport collaboratif fondé sur le web qui offre une clarté et une vitesse supérieures. Le système y parvient en fournissant un lien unique afin que les sociétés maritimes de soumettent leurs formalités de rapports. i-Ship répond totalement aux lois procédurales administratives de l'UE, et offre également une gamme avancée de caractéristiques en matière de rapport dont un pré-chargement facile et des notifications. Parmi les autres avantages, citons une intégration et personnalisation complètes des systèmes, ainsi qu'une visibilité du statut de rapport et de son respect de toute flotte. Cette nouvelle application montre comment le projet EMAR, prévu de s'achever d'ici la fin 2014, vise à rendre le transport maritime européen plus sûr et plus compétitif. Le transport maritime est un moteur économique majeur, facilitant le commerce international et interrégional et garantissant la sécurité d'approvisionnement en énergie, en aliments et en matières premières. En effet, presque 90 % du commerce extérieur de l'UE se fait par voie d'eau, et plus de 400 millions de passagers embarquent et débarquent dans les ports d'Europe. Dans les dix années à venir, on s'attend à une augmentation importante du commerce maritime aux niveaux international et intra-UE. Un des défis clés de ce secteur intense est l'extrême complexité non seulement de naviguer, mais également de respecter les obligations légales nécessaires imposées aux opérateurs et aux navires. L'objectif global du projet EMAR est donc de soutenir le développement des capacités européennes, des stratégies et des politiques qui facilitent un système de transport par voie d'eau efficace et durable. L'outil logiciel i-Ship en est un exemple. L'UE pense que la prochaine génération de l'infrastructure e-Maritime a besoin non seulement de fournir des services technologiques (dont la connectivité et la sécurité) mais également des informations et des connaissances partagées, afin de mieux gérer la collaboration entre les parties publiques et privées. En reconnaissant le rôle critique des TIC pour la productivité et l'innovation (et en anticipant une nouvelle ère de solutions e-business fondées sur des systèmes et des outils TIC intégrés), le projet EMAR est la clé de l'accomplissement des objectifs stratégiques de la stratégie 2018 des transports maritimes de l'UE. Cette dernière identifie la capacité du secteur des transports maritimes à fournir d'importants services de transports maritimes rentables. Par ailleurs, la compétitivité à long terme du secteur maritime de l'UE permettra de générer une valeur et l'emploi en UE, tant directement qu'indirectement. Le projet EMAR, qui a reçu 3,7 millions d'euros de financement européen, s'aligne également avec les objectifs du programme TEN-T, qui vise à mettre au point un réseau des transports transeuropéen efficace (TEN-T). Le programme TEN-T est l'instrument principal pour le financement de l'UE des développements d'infrastructure des transports dont les autoroutes de la mer, qui reposent sur les technologies d'intégration des TIC avancées. TEN-T peut donc être considéré de voie importante pour l'application réelle des solutions développées à travers le projet EMAR. Pour plus d'informations, veuillez consulter: EMAR http://www.emarproject.eu/

Pays

Royaume-Uni

Articles connexes