Skip to main content
European Commission logo print header

Article Category

Actualités
Contenu archivé le 2023-03-23

Article available in the following languages:

CORDIS Express: Pourquoi la science et les animaux ont besoin les uns des autres

L'édition de l'Express de cette semaine met en lumière le rôle primordial que jouent les animaux à toutes les étapes des processus de la recherche scientifique.

Dans l'imaginaire populaire, la science est souvent synonyme de laboratoires, d'expériences artificielles et de nouvelles technologies passionnantes, tous issus de l'inventivité humaine. Mais il ne s'agit là que de la partie visible de l'iceberg. Dans la réalité, la plupart des découvertes scientifiques sont inspirées de ou orientées vers la nature; qu'il s'agisse des phénomènes naturels, des plantes ou des animaux. Le magazine Express se penche cette semaine sur ce dernier point. L'impact des animaux sur la science est immense et observable à toutes les étapes des processus scientifiques. La première étape est l'observation et l'analyse: le comportement des animaux et leur capacité à s'adapter à leur environnement inspire les chercheurs européens depuis des siècles. Ceci s'est traduit dernièrement, par exemple, par un projet examinant les mécanismes impliqués dans la capacité des camouflages disruptifs en mouvement à dissuader les prédateurs, ou une expédition qui observe la réaction des coraux au changement climatique. Cependant, parfois l'analyse des produits animaux dérivés, tels que le fumier de porc, peut également faire progresser des secteurs aussi variés que ceux de l'énergie et des fertilisants. Il en ressort des similitudes biologiques entre les animaux et les humains, qui sont importantes pour tester l'efficacité de nouveaux médicaments pouvant parfois changer la donne. Cette contribution est illustrée cette semaine par un projet de développement d'un nouveau médicament pour traiter la cécité des nouveau-nés dont l'aboutissement serait impossible sans tests sur des modèles animaux ainsi qu'un effort collaboratif visant la recherche avancée sur la sclérose en plaques basée sur l’étude du poisson zèbre. Ces bénéfices et d'autres – comme notre dépendance envers certains animaux, tels que les pollinisateurs pour nourrir une population mondiale en croissance tout en évitant de nuire à notre environnement – suffisent à expliquer les raisons pour lesquelles l'industrie, les scientifiques et les gouvernements sont prêts à investir du temps, de l'argent et de l'énergie afin d'améliorer les conditions de vie et la productivité des animaux. Citons, parmi ces initiatives, menées dans le cadre du 7e PC, les projets suivants: alléger la souffrance des animaux dans les laboratoires, l'analyse génétique de la nourriture pour animaux afin de répondre aux problèmes de qualité des aliments ainsi que la mise en place d'un travail en réseau de coordination de la recherche concernant la contamination animale. Tous ces efforts de recherche sont essentiels pour la progression de la science, l'émergence d'une société plus attentive et respectueuse de l'environnement et la durabilité à long terme de nos modes de vie. Et tous les projets importants lancés dans toute l'Europe pour Horizon 2020 confirment que les animaux resteront, dans les années à venir, une priorité pour la recherche financée par l'UE.

Pays

Belgique